Régions

Travaux publics : Dédoublement de la transsaharienne dans les wilayas du Sud, une des priorités du secteur

Publié par DK NEWS le 22-01-2022, 17h56 | 7
|

Le ministre des Travaux publics, Kamel Nasri a affirmé jeudi à Alger, que le dédoublement de la route transsaharienne dans les wilayas du Sud représentait l'une des priorités du secteur. 

 

Lors d'une séance plénière à l'Assemblée populaire nationale (APN), consacrée aux questions orales, M. Nasri a indiqué que "les hautes autorités du pays accordaient une importance capitale à cette route compte tenu de son importance et de sa dimension régionale et continentale". Le secteur poursuivra l'opération de dédoublement de cette route "stratégique" (RN1), et ce, à chaque fois que les circonstances le permettent au service des citoyens de ces régions et en appui à la dynamique économique qu'assure cette infrastructure pour les opérateurs économiques.

Cette route qui est également qualifiée de "route de l'unité africaine", est considérée comme la plus ancienne route traversant l'Afrique, d'autant qu'elle constitue un réseau de routes reliant six pays africains, à savoir l'Algérie, la Tunisie, le Mali, le Nigéria, le Niger et le Tchad, ce qui permet de renforcer les rela tions économiques Sud-Sud et de raccourcir les distances entre les peuples de ces pays.

Au plan national, cette route est considérée comme un axe stratégique, car elle traverse 10 wilayas sur une distance de 2.022 km, depuis Alger jusqu'à In Guezzam frontalière avec le Niger, à l'extrême sud, en passant par Blida, Médéa puis El-Meniaa, Ain Salah et Tamanrasset, l'une des plus longues routes nationales.

En ce qui concerne le tronçon traversant le sud-ouest, M. Nasri a indiqué que la route n 1 traverse Ghardaïa et El Meniaa sur une distance de 545 km et passe également par les wilaya d'In Salah, de Tamanrasset et d'In Guezzam sur une distance de 1.257 km.

Selon le ministre, concrètement la wilaya de Ghardaïa a bénéficié, en 2014, de l'opération de dédoublement de cette route sur une distance de 260 km.

Cette opération a été dégelée et l'étude a été entamée en octobre 2020 et concerne une distance de 191 km de la partie située sur le territoire d'El Meniaa, à partir de la commune de Mansoura en arrivant à la commune d'El Meniaa, selon les déclarations du ministre qui a rassuré que cette étude est actuellement à une étape avancée, d'autant que son achèvement devra intervenir au 1e trimestre de l'année en cours.

Concernant le tronçon situé entre les wilayas d'In Salah, Tamanrasset et In G uezzam, le ministre a souligné qu'en attendant la réalisation de la double voie, le secteur œuvre à améliorer ses services, à travers plusieurs opérations de maintenance touchant près de 445,4 km, dont 344,5 km finalisés, alors que les 100,9 km restants sont en cours de réalisation.

Au titre de la loi de finances complémentaire 2021, la route nationale N 1 a été modernisée sur une distance de 570 km aux frontières de la wilaya de Ménéa en direction de In Guezzam, ajoute le ministre.

Il a ajouté que cette opération prévoit un premier tronçon sur une distance de 200 km répartis en 13 parties, annoncées et ayant fait l'objet d'ouverture des plis le 2 janvier dernier et actuellement en cours d'évaluation.

Il s'agit, a-t-il poursuivi, de quatre parties pour la wilaya de In Salah sur une distance de 56 km et 5 parties pour la wilaya de Tamanrasset sur une distance de 90 km, et quatre parties pour la wilaya d'In Guezzam sur une distance de 54 km, outre l'opération de réalisation de cinq ouvrages d'art à Tamanrasset qui seront annoncés le 27 janvier en cours.

Au titre du programme de 2021, les travaux de réalisation du dernier tronçon de la route N 1 ont été achevés sur une longueur de 7 km du poste frontalier d'In Guezzam et des frontières nigérianes, "la réalisation de ce projet étant confiée à une entreprise privée, en attendant le lancement du projet dans les quelques prochains jours".

Lors de cette séance, M.Nasri a répondu à d'autres questions liées à la réalisation de doubles voies dans les wilayas de Sétif et M'sila.

"Les demandes de réalisation de doubles voies au niveau de 58 wilayas sont nombreuses au niveau du secteur, ce qui représente un investissement exigeant des fonds colossaux".

Il a ajouté que ses services ministériels "tentent de traiter cette question (dédoublement de voie), en adoptant plusieurs normes se rapportant essentiellement à l'étude de l'impact social de tout investissement effectué par l'Etat et de la rentabilité économique du projet de manière générale", notant que "plusieurs programmes exigent des fonds colossaux pour leur réalisation, d'où l'impératif d'effectuer une étude approfondie des projets d'autant que nous avons constaté que la qualité des études influent sur la qualité des routes".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.