Forum

Dépister la population à risques

Publié par R.Rachedi le 02-08-2014, 19h35 | 75
|

Le meilleur moyen pour lutter contre la transmission du virus de l’hépatite sous toutes ses formes (A, B, C) reste la prévention, le dépistage et la prise en charge précoce des malades. Toutefois les populations à risque doivent impérativement être soumises à un dépistage du virus : professionnels de la santé, les porteurs du virus, les insuffisants rénaux, les hémophiles, les toxicomanes et les personnes ayant subi une opération chirurgicale ou une transfusion sanguine avant 1994. 

1 000 personnes traitées/jour 

Plus de 1 000 personnes atteintes par le virus de l’hépatite, notamment la forme la plus sévère, sont traitées quotidiennement par bithérapie à travers tout le territoire national.    

30 patients traités par la trithérapie et 250 sur la liste d’attente à Mustapha-Pacha
Malgré le fait qu’elle soit efficace dans 96% des cas, la trithérapie pour le traitement de l’hépatite C, n’a pu à ce jour être administrée qu’à 30 patients à l’hôpital Mustapha-Pacha d’Alger alors que la liste d’attente dépasse les 250 personnes.  «Cela est dû aux coûts du traitement qui dépasse les 5 millions de DA par personne» a expliqué le Pr Debzi.

2 personnes sur 10 guérissent spontanément de l’hépatite C

Se transmettant par le sang, l’hépatite C guérit spontanément chez 2 personnes sur 10 alors que la maladie devient chronique chez les 8 autres individus. Toutefois, si elle n’est pas dépistée et prise en charge, l’hépatite C peut se développer en cirrhose chez 20% des cas. 1% de la population globale en Algérie est touchée par cette maladie. 

L’hépatite A, la forme bénigne du virus 

Due à la consommation d’eau non potable ou d’aliments contaminés, l’hépatite A, forme bénigne du virus, n’évolue jamais en maladie chronique et fini par guérir en seulement quelques semaines.

L’hépatite B est éliminée par l’organisme dans 90% des cas

Se transmettant par les relations sexuelles ou par le sang, l’hépatite B est éliminée par l’organisme dans 90% des cas. Cette forme de virus peut entraîner dans de rares cas une cirrhose ou une hépatite chronique. L’hépatite B concerne 2,15% de la population nationale. 

Reprise de la greffe du foie en septembre

La greffe hépatique reprendra à partir du mois de septembre 2014 au niveau du centre Pierre et Marie Curie et du CHU Mustapha-Pacha, en coordination avec le CHU de Rennes. Le Pr Debzi a indiqué que 33 greffes hépatiques ont été effectuées et que 70% des greffes s’effectuent à partir de donneurs vivants.      

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.