Culture

Tébessa : Renforcer la protection des biens culturels protégés

Publié par DK NEWS le 13-06-2022, 17h13 | 7
|

Les participants à une rencontre d’information organisée dimanche par l’Office national de gestion et d’exploitation des biens culturels protégés (OGEBC) de Tébessa, ont insisté sur l’importance de renforcer la protection des biens archéologiques.

Dans ce contexte, le responsable de l’OGEBC de Tébessa, Lotfi Azzedine a appelé à installer une section de la brigade spécialisée de la Gendarmerie nationale de protection des biens culturels dans cette wilaya qui compte plus de 2.500 sites archéologiques classés et non-classés.

Relevant que Tébessa abrite 27 sites archéologiques classés à travers huit (8) communes, dont la surveillance est assurée par 57 agents, M. Lotfi a considéré que la protection de ces sites contre toutes les formes d’agressions préoccupe l’Office, en plus du manque de cadres.

De son côté, l’adjudant-chef Djelloul Chafeî, chef de la brigade de la Gendarmerie nationale de protection des biens culturels protégés de Souk Ahras, qui couvre les wilayas de Tébessa, Souk Ahras, Annaba, Guelma, El Tarf et Oum El Bouaghi, a indiqué que le législateur algérien a élaboré un ensemble de textes dans le cadre de la Loi n 98/04, relative à la protection du patrimoine culturel, constituant l’aspect répressif permettant la protection des sites contre toutes formes de destruction.

Il a également salué l’organisation commune de cette rencontre qui vise l’activation du plan de protection des sites archéologiques sur le territoire de compétence et le renforcement de la communication avec les différents intervenants, dont le secteur de la Culture, la Gendarmerie, les assemblées élues et les associations pour pallier à tout imprévu.

Dans le même contexte, il a relevé que la brigade de la Gendarmerie qui relève du ministère de la Défense œuvre en coordination avec le ministère de la Culture et des Arts afin d'organiser des stages de formation périodiques sur la protection des biens culturels et la présentation du dispositif juridique répressif prévu à cet effet.

La rencontre a été clôturée par des sorties sur les sites archéologiques du chef-lieu de wilaya, dont la porte de Caracalla, le temple de Minerve, la basilique archéologique et le musée de Théveste, afin de sensibiliser les citoyens à la nécessité de les préserver.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.