Monde

Rwanda : Environnement: discussions sur le rôle des aires protégées dans l'avenir de la planète

Publié par DK NEWS le 19-07-2022, 15h02 | 7
|

Des délégués du continent africain ont entamé lundi des discussions au Rwanda à l'occasion du premier congrès africain dédié au rôle des aires protégées dans l'avenir de la planète, rapportent des médias.

Le congrès des aires protégées d'Afrique de l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN), l'APAC, se déroule quelques mois avant la tenue de la COP15 biodiversité en décembre à Montréal, qui doit adopter un cadre mondial pour mieux protéger la nature ravagée par les activités humaines, à horizon 2050, avec une étape en 2030. "Les aires protégées sont essentielles à la survie de la planète", a estimé le directeur général de l'IUCN, Bruno Oberle, au premier jour des discussions dans la capitale rwandaise, Kigali.

Elles doivent se poursuivre jusqu'au 23 juillet et réunissent quelque 2.000 participants. "Et plus nous les gérons au bénéfice de la population et de la nature, plus nous allons construire un avenir où chacun, qu'il soit une personne ou un animal, pourra prospérer", a-t-il ajouté sur Twitter.

Selon les organisateurs, l'APAC vise à définir le rôle des aires protégées dans la sauvegarde de l'emblématique faune africaine, la fourniture de services vitaux par les écosystèmes et à promouvoir le développement durable tout en préservant l'héritage culturel et les traditions du continent.

"Il est grand temps que les législateurs africains mettent en place des mesures et des stratégies fortes pour faire en sorte que la destruction de notre riche biodiversité soit stoppée", a déclaré le Premier ministre rwandais Edouard Ngirente.

Le mois dernier, les 196 membres de la Convention pour la diversité biologique (CDB) de l'ONU se sont réunis à Nairobi en vue de préparer la COP15 biodiversité, mais si quelques progrès ont été réalisés un travail important reste à accomplir d'ici décembre.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.