Monde

Maroc : Une Coordination marocaine dénonce le recul sans précédent des libertés dans le royaume

Publié par DK NEWS le 20-07-2022, 15h09 | 5
|

La Coordination nationale de défense du droit de rassemblement pacifique au Maroc a dénoncé la répression et les abus subis par les militants du parti "La Voie démocratique", lors de leur sit-in lundi et appelé à une "position ferme" contre les reculs sans précédent des libertés dans le royaume.  

Dans un communiqué, la Coordination, qui regroupe plus de 20 organisations de défense des droits de l'Homme, a indiqué "suivre les évènements survenus lors du sit-in pacifique organisé par le parti +La Voie démocratique+ (Annahj Addimocrati) devant le siège du ministère marocain de l'Intérieur pour protester contre l'obstruction par les autorités de la tenue de son cinquième congrès en le privant d'avoir une salle à cet effet".

Dans ce contexte, elle a expliqué que "la route a été bloquée sur une longue distance par la police du régime du Makhzen pour empêcher les militants d'Annahj Addimocrati et leurs sympathisants d'atteindre le siège du ministère de l'Intérieur". Et d'ajouter que les forces de la police marocaines ont dispersé les manifestants dans différentes rues et ont même agressé physiquement nombre d'entre eux dont Mustapha Brahma, le secrétaire national du parti.

 La Coordination a, en outre, exprimé sa "pleine solidarité avec tous les militants qui ont été affectés par la machine répressive et avec le parti "La Voie démocratique" afin qu'il puisse tenir son congrès dans le respect du délai légal et dans une salle publique", renouvelant son appel à toutes les forces politiques et civiles du royaume à "faire front commun contre ces dangereux reculs dans le domaine des libertés démocratiques".

 Elle a également souligné que ces reculs dans les libertés "ne visent pas seulement le parti La Voie démocratique mais aussi toutes les forces militantes au Maroc qui ont choisi de défendre honnêtement les intérêts du peuple marocain" et affiché sa détermination à "continuer à œuvrer pour que le parti puisse tenir son cinquième congrès".

Des extraits de vidéos publiées par La Voie démocratique sur sa page Facebook ont montré une importante présence policière devant le siège du ministère marocain de l'Intérieur et un usage de la force injustifié par les forces répressives contre les protestataires Et c'est dans ce sillage que Mustapha Brahma, le secrétaire national du parti La Voie démocratique, a été victime d'une agression de la part des forces de sécurité marocaines, dans le but d'"intimider" les protestataires.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.