Hi-Tech

Logiciel espion Pegasus : "Indices" de piratage de plusieurs téléphones à la Commission européenne

Publié par DK NEWS le 30-07-2022, 14h43 | 54
|

La Commission européenne a trouvé des "indices" d'infiltration des téléphones portables de membres de son personnel par le logiciel d'espionnage Pegasus, qui a notamment visé le commissaire à la Justice Didier Reynders, ont rapporté jeudi des médias.   

Dans un courrier daté du 25 juillet adressé à la députée européenne Sophie in't Veld, M. Reynders a indiqué avoir reçu en novembre 2021 une alerte d'Apple l'informant du possible piratage de son smartphone par le logiciel Pegasus, conçu par la société sioniste NSO Group.

D'autres membres du personnel de la Commission ont reçu des notifications similaires.

Ces alertes ont déclenché une enquête, qui n'a pas permis de "confirmer que Pegasus avait réussi à infecter les appareils, personnel ou professionnel, du commissaire" à la Justice, ni des autres collaborateurs.

Mais "plusieurs vérifications d'appareils ont conduit à la découverte d'indices de piratage", poursuit la lettre, ajoutant qu'"il est impossible d'attribuer ces indices à un auteur spécifique de façon certaine". Le courrier ne donne pas plus de détails sur les résultats de l'enquête, toujours en cours.

La Commission invoque des raisons de sécurité pour ne pas communiquer.

La lettre du commissaire Didier Reynders et de son collègue Johannes Hahn (Budget et administration) répond à une demande d'informations de l'eurodéputée néerlandaise Sophie in't Veld (Renew Europe), rapporteure de la commission d'enquête du Parlement européen sur l'utilisation de Pegasus et d'autres logiciels espions contre des journalistes, des personnalités politiques ou des acteurs de la société civile.

La Commission européenne a envoyé des lettres à la Hongrie, à la Pologne et à l'Espagne à propos de leur utilisation de Pegasus, s'inquiétant du respect des règles européennes sur la protection de la vie privée.

Selon la Commission, la Hongrie et la Pologne ont répondu que l'utilisation de ce logiciel relève de la "sécurité nationale" et non de la législation européenne, ce que conteste Bruxelles.

L'Espagne n'a pas encore répondu. Par ailleurs, un eurodéputé grec et chef du parti d'opposition socialiste, Nikos Androulakis, a porté plainte mardi auprès de la Cour suprême grecque pour une "tentative" d'espionnage de son téléphone portable par Predator, un logiciel espion similaire à Pegasus.

La tentative a été découverte grâce au service mis en place par le Parlement européen pour permettre aux eurodéputés de contrôler l'éventuelle présence de logiciels illégaux de surveillance dans leurs appareils téléphoniques.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.