Régions

Mascara : Le rôle des pôles pénaux spécialisés dans la lutte contre des délits graves mis en exergue (rencontre)

Publié par DK NEWS le 24-02-2024, 15h18 | 3
|

Les spécialistes participant au colloque  national sur «le système des pôles pénaux nationaux spécialisés comme  mécanisme de lutte contre les nouveaux crimes», organisé jeudi à Mascara,  ont mis en exergue le rôle important joué par ces pôles pénaux dans la  lutte contre les délits graves.

La professeur Belkheir Hind de l’Université d’Oran 2 «Mohamed Benahmed» a  souligné que les pôles pénaux spécialisés instaurés par le législateur  algérien jouent un rôle majeur dans la lutte contre les délits graves dans  la société, notamment les crimes de corruption, car ils se sont révélés  efficaces dans la lutte contre ces derniers.

Pour sa part, l’universitaire Benmahi Nouar du Centre universitaire de  Maghnia (Tlemcen) a souligné que les pôles pénaux spécialisés jouent,  désormais, un rôle important dans la lutte efficace contre la délinquance  grave et complexe». Il ajouté que «la création de ces pôles s’est faite au rythme de  l’évolution que connait la criminalité et s’adapte aux autres législations,  dans le cadre de la lutte et du traitement des délits graves touchant la  sécurité et l’économie du pays».

 L’universitaire Babah Brahim, de l’Université d’Alger 1 a souligné  l’importance de mettre en place des pôles pénaux spécialisés dans le  système judiciaire algérien, compte tenu «du rôle principal qu’ils jouent  dans la lutte contre les nouvelles délits graves, notamment la corruption»,  ajoutant que «ces pôles ont atteint leur objectif souhaité, qui est de  réduire le phénomène de la grande délinquance dans la société».

Par ailleurs, le professeur de l’Université Mustapha Stambouli de Mascara  Seddiki Abdelkader a mis l’accent sur «la création des pôles pénaux  spécialisés par le législateur algérien, qui intervient pour renforcer la  réforme et le développement du dispositif de la justice, renforcer le  système judiciaire par des magistrats spécialisés et formés dans la lutte  contre les délits graves, notamment les crimes de la corruption». Initié par la faculté de droit et des sciences politiques de l’université  «Mustapha Stambouli» de Mascara, ce colloque a traité de plusieurs axes,  dont «le système juridique des pôles pénaux nationaux spécialisés»,  «les règles procédurales suivies devant ces pôles» et «le rôle de ces pôles  dans la lutte contre les nouveaux crimes», et ce en présence de professeurs  et de chercheurs de 12 universités du pays, de juges, de procureurs et  d’avocats de la wilaya de Mascara.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.