Actualité

M. Cherif Driss, enseignant à l'Institut des sciences politiques de l'université d'Alger : L'Algérie apporte une contribution «active» au dialogue méditerranéen de l'Otan

Publié par DK News le 21-10-2014, 19h33 | 274
|

sL'Algérie apporte une contribution «active et constructive» au dialogue méditerranéen de l'Otan, a affirmé mardi à Alger le directeur de la coopération avec l'Union européenne et les institution européennes au ministère des Affaires étrangères, Ali Mokrani.

«L'Algérie avec son potentiel apporte une contribution active et constructive au dialogue méditerranéen de l'Otan en vue de faire de la région un espace de paix, de stabilité et de prospérité partagée», a déclaré M. Mokrani à l'occasion du 20e anniversaire du Dialogue méditerranéen de l'Otan, célébré au siège du ministère des Affaires étrangères.

La participation de l'Algérie au Dialogue méditerranéen (DM) (auquel elle a adhéré le 14 mars 2000) «se veut graduelle et mutuellement bénéfique», a-t-il ajouté. Le responsable a aussi souligné que l'Algérie «considère le dialogue avec l'Otan comme étant complémentaire aux autres dialogues développés avec l'OSCE, le cadre 5+5, l'Union pour la Méditerranée (UpM) et l'Union européenne (UE)».

Il a rappelé, par la même occasion, que l'Algérie, participe avec des délégations composées d'officiels, d'élus, des représentants des médias et de la société civile aux activités organisées par l'Otan dans le cadre de la diplomatie publique. Intervenant lors de la cérémonie de célébration de ce Dialogue, créé en 1994 par le Conseil de l'Atlantique nord.

M. Rolf Schwarz, chargé des affaires politiques et politique de sécurité de l'Otan, a pour sa part, mis l'accent sur les «nouveaux défis» posés à l'Alliance et à la Méditerranée, notamment après les soulèvements qu'ont connus ces dernières années certains pays de la région.

Pour faire face à ces nouveaux défis, le même responsable a fait savoir que l'Otan «a noué des relations politiques plus étroites» avec les pays du Bassin méditerranéen et du Moyen-Orient. «L'Otan a indiqué clairement qu'elle se tient prête à soutenir la transition», dans les pays touchés par ce qui est appelé «révolutions arabes», a encore souligné M. Schwarz. Evoquant de son côté la sécurité dans la région méditerranéenne.

M. Cherif Driss, enseignant à l'Institut des sciences politiques de l'université d'Alger, a estimé que «nous sommes dans un espace plus fragmenté qu'homogène», menacé selon lui par «la fragilité des Etats» citant les exemples du Mali et de la Libye, deux pays en proie à des troubles.

Pour cet analyste, les relations bilatérales, une coopération régionale et une coopération extra-régionale (comme le cas du Dialogue méditerranéen) «sont importantes» pour faire face aux défis qui se posent aux pays de la Méditerranée et du Moyen-Orient.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.