Forum

Célébration du 3 mai, journée mondiale de la liberté de la presse : L’UNFA à l’honneur

Publié par le 07-05-2015, 20h37 | 181
|

A l’occasion de la «  Journée mondiale de la liberté de la presse » l’UNFA représentée par sa responsable à la communication, Fatiha Mouassa a honoré des journalistes de la presse écrite et audiovisuelle.

Cette manifestation était placée sous le haut patronage du ministre de la Communication.
Des personnalités de haut rang ont répondu à l’appel de l’organisation des femmes : Miloud Chorfi, président de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel, représentant du ministre de la Communication ; des cadres supérieurs des ministères de l’Intérieur et des collectivités locales et d’autres institutions nationales.

Fatiha Mouassa a rendu hommage à la corporation et La présidente de l’UNFA, Nouria Hafsi a considéré que les journalistes algériens ont contribué aux avancées de la démocratie en payant parfois le prix fort au péril de leur vie.

Toutes les deux ont mis en avant le rôle du journaliste au service de la nation et du peuple.
Rabah Filali est installé aux USA et dirige le bureau d’El Horra à Washington. Il a insisté sur le professionnalisme des journalistes algériens à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Il a eu quelques mots émouvants sur la transmission des valeurs au sein d’une famille ou d’une société.

Le docteur en histoire Zeghidi a développé un discours sur la contribution des journalistes combattants de la plume pour dénoncer l’oppression durant la colonisation, les injustices tout en éduquant le sentiment patriotique du peuple. Ce combat s’est prolongé durant la guerre de Libération nationale durant laquelle ont été créés El Moudjahid, l’APS, l’Ouvrier algérien, organe de l’Ugta.
Sans oublier les débuts du cinéma algérien avec Tchanderli, René Vautier et d’autres photographes tels Kouaci.

Les journalistes et personnalités distingués pour leur action et auxquels des diplômes ont été remis sont : Zhor Ounissi, ancien ministre, Mme Aoufi de l’EPTV, Malika Sahki de l’EPTV, Rabah Filali de la TV El Horra, Razika Djakir d’El Mihwar, Hafidha Mehedeb, Lila Bouzidi d’Echourouk, Sekkat Youcef, Farida n, Siham Oubraham, Baya Belkheir de l’ENTV, Zahir Mehdaoui du Quotidien d’Oran, Faïza Aït Ali, directrice adjointe de l’information de l’ENTV, Abbas Khadîdja EPTV ,Karima Belakri de l’EPTV, Touahri d’El Maqam, Kenza Kaddouri, Battiche Ouassila, Salima Aliane, Abdelmadjid Cherbal,  directeur de DKNews, Faïza Haroun de ...

70e anniversaire du 8 mai 1945

Cette cérémonie a été l’occasion de réunir tous les présents dans le culte de la mémoire du 8 mai 1945 qui a marqué la fin de la Deuxième Gguerre mondiale et le début de la répression par les troupes françaises, les milices fascistes des colons et des membres de l’administration sur des populations algériennes aspirant à plus de droits et de liberté sur tout le territoire et plus particulièrement à Sétif, Guelma, Kherrata faisant plus de 45 000 morts. Une justice expéditive a décidé des emprisonnements et des envois au bagne.

Le travail de mémoire des Algériens est toujours vivace malgré les apparences, car dans le peuple reste la force de réprobation de toute domination étrangère, de quelque répression des droits fondamentaux que ce soit : cet héritage humaniste légué par les générations qui n’ont jamais cessé de lutter sous toutes les formes contre l’oppression est devenu un des caractères de la personnalité algérienne. La manifestation s’est achevée en discussions  animées lors d’une collation fleurie.

Par  O. Larbi


Hier, au siège de DKNews, il a beaucoup été question de liberté de presse. Md Noria Hafsi secrétaire générale de l'Union nationale des femmes algériennes a organisé une rencontre destinée à la commémoration de  cette journée. Elle a été organisée  sous le haut parrainage du ministre de la Communication,  Hamid Grine, et en présence de Miloud Chorfi, président de l'autorité de régulation de l'audiovisuel.

Ont été également invités le Dr Lahcène Zeghidi, professeur à l'institut des sciences de l'information, ainsi que Rachid Filali,  brillant universitaire et spécialiste de l'information exerçant à Washington.
Les différents orateurs ont expliqué chacun le sens de cette commémoration en la replaçant dans le contexte d'abord  des apports à la guerre pour l'indépendance de l'information et de l'engagement de la presse algérienne.

M. Rachid Filali a longuement exprimé sa fierté de voir que les Etats-Unis ont beaucoup  apprécié les qualités de chef d'Etat de l'Emir Abdelkader en donnant son nom à une ville Kader, aéroport Kader...  Pour lui, l'Algérie continue à être appréciée aux Etats Unis car à travers « Kader », les relations de respect existent donc depuis plus d'un siècle.

M. Zeghidi a presque enflammé l'assistance en trouvant les mots exacts pour donner tout son sens à la commémoration en Algérie de la liberté de presse. Ensuite, avant une sympathique collation, Mme Hafsi Noria a honoré par une distinction (une médaille de l'UNFA la liberté  de presse)  M. le ministre de la Communication  Hamid Grine qu'a reçue en son nom M. Miloud Chorfi.

La deuxième distinction a été octroyée au président de l'autorité de la régulation de l'audiovisuel , à savoir M.r Miloud Chorfi. Des distinctions ont été octroyées à M. Rachid Filali, puis Wassila Behtich, journaliste à la TV, Hafidha Mehdel, journaliste à la radio.

Par S. Abjaoui

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.