Le président de l’APN : Le soutien de l'Algérie à la lutte du peuple sahraoui repose sur les principes immuables de sa politique extérieure

Publié par Dk News le 02-08-2015, 19h20 | 43

Le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), Mohamed Larbi Ould Khelifa a affirmé dimanche à Alger que le soutien de l'Algérie à la lutte du peuple sahraoui «reposait sur les principes immuables de sa politique extérieure». 

Lors d'une audience accordée à une délégation de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) conduite par le wali de la ville d'Al Ayoune, Hama El Bounya, M. Ould Khelifa a souligné que la «question du Sahara occidental est une question de décolonisation selon les résolutions onusiennes et décisions internationales» et que l'Algérie «soutient le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination conformément à la légalité internationale», indique un communiqué de l'APN. 

«Cette position immuable émane de la Déclaration du 1er Novembre qui insiste sur la libération des peuples du colonialisme», a-t-il ajouté. 

«Le soutien de l'Algérie à la lutte du peuple sahraoui repose sur les principes immuables de sa politique extérieure et par conséquent sa position ne vise qu'à soutenir une cause juste afin de permettre à un peuple d'exercer son droit à l'autodétermination conformément aux résolutions onusiennes pertinentes», a-t-il poursuivi. 

M. Ould Khelifa a, en outre, souligné le «soutien de l'APN à la cause sahraouie dans tous les fora parlementaires internationaux et régionaux».

Il a, à cette occasion, salué l'initiative de la commune d'Alger-centre visant à raffermir les liens fraternels entre les représentants des deux peuples et l'échange d'expériences et de vues en matière de gestion locale. 

Pour sa part, le wali d'Al Ayoune s'est dit fier de la position de l'Algérie en faveur de la cause sahraouie, soulignant que le peuple sahraoui demeurera entièrement reconnaissant au président de la République Abdelaziz Bouteflika et pour les efforts consentis par l'Algérie. 

Le wali a évoqué les différentes étapes de la lutte du peuple sahraoui, soulignant que le peuple qui a pu grâce à sa lutte imposer la reconnaissance internationale de son droit à l'autodétermination, espère que la communauté internationale puisse exercer des pressions sur le Maroc pour l'obliger à respecter la légalité internationale. 

Le responsable a déclaré à la presse nationale en marge de l'audience qu'«il avait fait part au président de l'APN de certaines réalités concernant la situation dans la région, notamment les manoeuvres marocaines et le rôle du makhzen dans la trafic de drogue et la contrebande «. 

Par ailleurs, le responsable sahraoui a indiqué que le jumelage entre la commune d'Alger centre et la ville d'El Ayoune «a commencé ces dernières années à connaître une nouvelle dynamique». 

La visite de la délégation sahraouie en Algérie intervient dans la cadre de la semaine de fraternité et de solidarité avec le peuple sahraoui et en application au protocole de coopération et de jumelage entre les deux communes algérienne et sahraouie. 

La délégation était accompagnée du président de l'Assemblée populaire communale d'Alger centre Abdelhakim Betache.