Forum

La délégation sportive algérienne militaire invitée du Forum de DK News : Le sport militaire à l’honneur

Publié par O. Larbi, DK News, Rachedi R. le 19-10-2015, 17h50 | 76
|

L’équipe nationale de sports militaires est célébrée, à juste titre, par les médias et rendue visible par les chaînes de TV et audible par les radios.

Au Forum de DK News comme ailleurs, les médaillés ont représenté toute la jeunesse algérienne.

La question n’est pas de s’en vanter quelque temps, mais de se demander comment ces résultats sont obtenus pour le plus grand honneur de l’Algérie. Ajoutons que ce sacre est le deuxième, après celui de 2011, et que l’EN militaire a déjà été finaliste en 1969 à Athènes contre la Grèce.

 

Le plus grand exploit, selon le colonel Dilmi, est la victoire d’un Algérien au 400 mètres haies ! Face à des adversaires de rang mondial, notre athlète a réussi un exploit inattendu dans la mesure où les Algériens sont plus connus pour leurs performances en demi-fond et en courses d’endurance.

 

Sport, sport, sport !

Selon que les pratiquants d'un sport sont des enfants, des collégiens, des étudiants ou des travailleurs, cela est admis comme naturel, normal.

Le sport, loisir d'amateurs, a été supplanté par le sport comme activité salariée, professionnelle.

Pour tous, le choix d'une discipline correspond à une conception de la vie: sport individuel ou collectif, sport de contact ou de course, de force ou d'adresse, de précision, tous les sports ont en commun l’entraînement.

 

S'entraîner

Vouloir maîtriser l'art d'une discipline sportive, c'est répéter à l'infini les gestes qui permettront avec le minimum d'effort d’atteindre les objectifs, les résultats maximums. Cette économie s’acquiert, par la volonté de réussir, la discipline qui consiste à suivre assidûment et humblement les étapes pour se former au plus haut niveau.

Il n'y a pas de sport sans règles et sans lois du jeu. Plus important, il n'est pas de sport sans morale. Pour que le meilleur gagne, le sportif n'apprend pas à tricher, à utiliser des moyens illicites pour gagner.

 

Servir

Le sportif sert un sport, respecte ses pratiquants, y compris ses adversaires, et les valeurs que véhicule la discipline pratiquée.

Servir est un mot qui implique le don, sans contrepartie sinon celle de la satisfaction du devoir accompli. On sert son pays, sa corporation, sa famille en respectant les us et coutumes, la tradition, en s'adaptant aux nouvelles formes, à l'esprit nouveau, à la qualité recherchée, toutes ces valeurs qui permettent la suprématie dans un domaine quelconque.

 

Compétition

Le sportif est un compétiteur, ce qui le motive, c'est d'être le meilleur, d'accepter d'être battu parce qu'il n'a pas réuni toutes les conditions pour l'être. Le compétiteur est celui qui met son corps au service de son mental, de sa volonté, de ses qualités d'endurance, de supporter des souffrances physiques qui renforcent la volonté et rendent la victoire plus douce, méritée au regard des efforts antérieurs pour la remporter. Vaincre n'est pas dû au hasard, c'est une préparation qui met tous les atouts du côté du compétiteur.

Dans le sport, il y a aussi une éthique : on ne fait pas de match contre des équipes plus faibles, pas de combats disproportionnés entre les adversaires, d'où les catégories, les  hiérarchies reconnues universellement. C'est une question de bon sens : on ne se bat pas contre une personne faible, un enfant ; on se mesure à quelqu'un qui présente les mêmes mesures ou moyens.

 

Le sport dans l'armée

Il est aussi ancien que la guerre, depuis toujours les soldats ont mis l’entraînement au premier plan pour se préparer au combat, à la lutte de loin ou de près avec des projectiles ou des armes de poing. Tout l'art de la guerre s'est déployé avec pour but la conquête de la suprématie en perfectionnant la répartition des soldats sur le terrain choisi, en perfectionnant leurs armes et leur logistique , en élaborant des stratégies qui correspondent au caractère du peuple qui les pense, des tactiques qui  s'adaptent à l'adversaire, à l'ennemi qu'il est absolument vital de vaincre avec le minimum de pertes humaines et matérielles..

C'est dire que la principale qualité des armées avec la discipline est l'organisation, la connaissance de ses propres forces et des atouts et points faibles de la force opposée.

En interne, les équipes militaires pratiquent le sport comme loisir, la compétition comme un exercice qui repousse les limites de ce que l'on sait déjà des étapes à dépasser pour plus de performances et de succès. Les sports d'équipes exigent une bonne technique individuelle et collective, une certitude que la solidarité va jouer en cas de difficulté du groupe, sachant que l'équipe qui n'est pas solidaire est battue d'avance.

Dans les courses, les sports de contact, les combats d'escrime, il faut en plus que le combattant ait une capacité de décision immédiate, une réactivité quasi instinctive, de l'intelligence.

 

Les soldats du stade

Pour remporter ces médailles d'or aux Jeux mondiaux du sport militaire qui se sont déroulés en Corée du Sud, les athlètes algériens ont réalisé des exploits qui rehaussent le travail des encadreurs, couronnent des heures d'entraînement, de réflexion et de préparation au combat.

 

La jeunesse algérienne fière de ses couleurs

Les victoires de nos athlètes sur tous les terrains, dans toutes les compétitions sportives stimulent l’adhésion de la jeunesse, la ferveur de tous les amoureux des succès de la nation. Mais, il est des victoires qui mettent au premier plan une institution : l’ANP.

La médaille d’or de l’équipe nationale militaire de football, en Corée du Sud  est celle de la volonté, de l’amour de la patrie, de la solidarité et du talent.

Elle est le fruit du travail antérieur dans l’anonymat, d’entraînement, de mise au point technique et tactique, de culture de masse, au sens noble.

 

Ces victoires en appellent d’autres

L’entraîneur Younes Ifticéne est lui-même un pur produit de la réforme sportive de 1974. Il continue l’expérience de Rachid Mekhloufi qui a remporté avec l’EN composée en majeure partie d’éléments du service national, la finale des Jeux méditerranéens de 1975.

C’est dire que la jeunesse algérienne sait être au rendez-vous. L’intériorisation des valeurs morales, des motivations spirituelles vaut prise de conscience quand l’environnement est déterminé à lui faire confiance. Composées de recrues du service national et de contractuels, les équipes engagées dans les Olympiades militaires démontrent que l’action bien conçue, des objectifs bien déterminés, des méthodes mises en œuvre par un encadrement stable sont les fondements de la réussite.

Les exploits de la jeunesse algérienne à Séoul sont le fruit d’un investissement de quatre ans de travail discipliné, dira le représentant de l’ANP.

Quatre médailles d’or, 3 d’argent et 2 de bronze : une belle illustration des qualités algériennes.

O. Larbi


Les secrets d'une victoire algérienne

Au forum de DK NEWS, témoin de la charge émotionnelle patriotique, c'est la Coupe du monde militaire de football qui a été présentée à la presse écrite et audiovisuelle. Elle l'a été par le représentant du directeur des sports  militaires, le colonel Farid Dilmi.  L'occasion a été ainsi donnée aux journalistes de tenter de découvrir les secrets  de la victoire  de l'équipe militaire  algérienne de football. 

Le sport militaire algérien se porte bien. Très bien même.

On ne peut mieux, plus particulièrement pour le sport roi, le football. On ne peut mieux car l'équipe nationale militaire a remporté la Coupe du monde militaire. Elle l'a remportée pour la deuxième fois consécutive. Qui peut mieux ?

Qui dit mieux ? Elle a gagné face aux formations des plus coriaces, Brésil, France,  Corée du Sud et sur le terrain même de l'adversaire, devant même son propre public.

 Une belle moisson de médailles pour le sport militaire. Neuf médailles dont quatre en or. Le judo a beaucoup progressé. C'est devenu une constante. La boxe également s'affirme , avec la vigueur  du « poing » algérien. Le sport militaire se porte bien. Il ne peut que se porter bien car il bénéficie de la bonne organisation militaire. Beaucoup plus que l'organisation , il y a le sérieux  de l'engagement militaire, il y a le patriotisme car très forte est la volonté de voir le drapeau algérien hissé, et surtout de faire entendre l'hymne national devant un public nombreux, et plus particulièrement devant des centaines  de millions de téléspectateurs. 

Neuf médailles dont quatre en or. Le sport devient une autre dimension de la diplomatie. Une partie intégrante même, diront certains. Tout ce qui se rapporte à l'hymne national, à l'emblème national, se rapporte fatalement à la diplomatie. C'est à qui tentera de toutes ses forces football pour imposer la levée du drapeau et faire entonner l'hymne national.

DK NEWS


La majorité des athlètes sont des contractuels

Contrairement aux années précédentes, les athlètes qui composent les différentes sélections nationales militaires ne sont plus des civils mais des militaires contractuels, soit un pur produit de l’armée populaire nationale, a indiqué le colonel Dilmi.

C’est en 2011 que l’armée a commencé à former des athlètes d’élite avec un objectif bien précis, hisser le sport au sein de l’ANP et honorer les couleurs nationales. Cette nouvelle stratégie a porté ses fruits en 2011 avec un premier titre mondial remporté lors des 5es jeux militaires qui se sont déroulés au Brésil.

La qualité de l’encadrement et la stabilité du staff technique ont permis à la sélection nationale de rééditer cet exploit et de remporter son deuxième sacre lors des 6es Jeux militaires qui se sont déroulés du 2 au 11 octobre 2015 en Corée du Sud.

 

Pour la première fois de son histoire : L’Algérie au Top-Ten du classement mondial des sports militaires

Grâce aux performances et aux bons résultats réalisés par la délégation algérienne ayant pris part aux 6es Jeux militaires mondiaux en Corée du Sud, l’Algérie, a atteint pour la première fois de l’histoire du sport national le Top-Ten du classement mondial des sports militaires. Les différentes médailles remportées par nos athlètes dans six disciplines, boxe, football, taekwondo, athlétisme, lutte associée et le judo, ont permis à l’Algérie de surclasser plusieurs grandes nations.

 

Nacer Nadour, joueur de l’équipe nationale militaire de football : «Fierté»

Lors de son passage au Forum, le champion du monde et membre de l’équipe nationale militaire de football, Nacer Nadour, a exprimé sa fierté de porter les couleurs nationales et de faire partie du groupe qui a accompli l’exploit en remportant pour la deuxième fois consécutive le trophée mondial.

En dépit de la pression qui a pesé sur eux tout au long de la compétition, les coéquipiers de Nadour ont fait preuve de beaucoup de détermination et de solidarité, notamment lors de la demi-finale contre la France. Cette rencontre très particulière s’est déroulée dans des conditions difficiles, surtout après l’expulsion en première mi-temps d’un joueur algérien. Toutefois, les protégés de Younes Iftissen sont parvenus à inscrire un but salvateur qui leur a permis d’accéder au match final.

La dernière rencontre face à l’équipe du Sultanat d’Oman, dont la moitié des joueurs évoluent au sein de la sélection A, s’est achevée sur le score de 2 buts à 0 en faveur de notre sélection nationale.

Rachedi .R.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.