Economie

Un forum économique algéro-britannique en mai prochain à Alger

Publié par DK News le 11-01-2016, 22h56 | 69
|

Un forum économique algéro-britannique se tiendra au mois de mai prochain à Alger, et verra la participation de plusieurs opérateurs économiques et investisseurs des deux pays, a indiqué, dimanche à Alger, le ministre de l'Industrie et des Mines, M. Abdesselam Bouchouareb.

«Le dernier forum économique algéro-britannique a été organisé à Londres (en décembre 2014) et le prochain est prévu pour le mois de mai», a déclaré M. Bouchouareb à l'issue d'une audience qu'il a accordée à l'envoyé spécial du Premier ministre britannique pour le partenariat économique avec l'Algérie, Lord Richard Risby.

«Ce sera une grande rencontre entre les opérateurs économiques des deux pays, et qui viendra consolider, renforcer et poursuivre ce que nous avons déjà discuté lors du précédent forum», a-t-il souligné.

Le ministre de l'Industrie et des Mines et l'envoyé du Premier ministre britannique ont évoqué lors de leur rencontre plusieurs questions économiques ainsi que les projets en cours de maturation dont un projet en phase de réalisation dans l'industrie agroalimentaire (filière lait) et impliquant des partenaires publics et privés des deux pays.

Il s'agit d'un partenariat qui représente «un signal fort pour des projets qui sont encore en cours de maturation», a précisé M. Bouchouareb. De son côté, Lord Risby, qui effectue en Algérie son neuvième déplacement, s'est félicité de la qualité des relations entre les deux pays. Il a également souligné l'importance accordée par la Grande-Bretagne à la promotion de ses relations avec l'Algérie, «un pays stable dans une région difficile», selon lui.

«Nos relations se développent dans différents domaines et nous partageons les mêmes vues sur de nombreuses questions internationales», a ajouté Lord Risby qui a assuré que la rencontre d'affaires prévue au mois de mai prochain sera «une opportunité pour réaffirmer les liens qui nous réunissent pour la construction d'un remarquable partenariat».

Il y a lieu de rappeler que de nombreuses entreprises britanniques ont déjà franchi le pas de l'investissement en Algérie. Il s'agit, entre autres, de HSBC dans la finance, GSK et Astrazeneca dans l'industrie pharmaceutique, Unilever dans la production des détergents et Eire Mazraa dans l'élevage pour la production de lait. Le Conseil d'affaires algéro-britannique (ABBC) a célébré, en décembre dernier, le 10ème anniversaire de sa création.

Depuis sa création en 2005, cet organisme a encadré de nombreuses missions économiques en Algérie.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.