Economie

Commerce Extérieur : Un déficit commercial de plus de 1,8 milliard de dollars en janvier

Publié par DK News le 20-02-2016, 22h01 | 44
|

Le déficit commercial de l'Algérie s'est établi à 1,875 milliard de dollars (md usd) durant le mois de janvier 2016, contre un déficit de 1,857 md de dollars sur le même mois de 2015, soit une hausse de 0,97% sur un an, a appris l'APS auprès des Douanes algériennes.

Les exportations ont nettement baissé pour s'établir à 1,91 md usd en janvier dernier, contre 2,576 mds usd en janvier 2015, en recul de 25,04%,  précise le Centre national de l'informatique et des statistiques des Douanes (Cnis).

Les importations se sont également réduites en se chiffrant à 806 mds usd contre 4,4 mds usd une année auparavant, en baisse de 14,4%, précise la même source. Le taux de couverture des importations par les exportations a été de 51% en janvier 2016 contre 58% en janvier 2015, en baisse de 7 points. Les hydrocarbures ont représenté l'essentiel des ventes algériennes à l'étranger avec une part de 94,92% du volume global des exportations, soit 1,8 md usd en janvier 2016 contre 2,40 mds usd en janvier 2015.

Les recettes des exportations des hydrocarbures ont, ainsi, enregistré une baisse de 2,72% entre les deux périodes de comparaison, du fait notamment de la chute des cours mondiaux de pétrole. Même les exportations hors hydrocarbures, qui ont représenté seulement 5,08% du montant global des exportations, ont diminué en atteignant 98 millions usd contre 17 millions usd en janvier 2015, en chute de 4% annuellement.

Les exportations hors hydrocarbures sont composées des demi-produits (7 millions usd en janvier 2016 contre 144 millions usd en janvier 2015), des biens alimentaires (17 millions usd contre 21 millions usd), des produits bruts (4 millions usd contre 6 millions usd), des biens d'équipement industriels (millions usd contre 1 million usd) et des biens de consommation non alimentaires (1 million usd, même montant en janvier 2015).

Pour ce qui est des importations, la baisse est générale notamment pour le groupe «produits alimentaires»: les achats des biens d'équipement ont reculé à 1,76 md usd en janvier dernier contre 1,55 md usd en janvier 2015 (-11,17%), les biens destinés à l'outil de production à 1,199 md usd contre 1,259 md usd (-4,77%), les biens alimentaires à 629 millions usd contre 9,7 millions usd (-2,87%) et les biens de consommation non alimentaires à 602 millions usd contre 688 millions usd (-12,5%).

 

L'Italie premier client, la Chine premier fournisseur

Concernant les principaux partenaires commerciaux, les cinq premiers clients de l'Algérie, en janvier 2016, ont été l'Italie avec 406 millions usd (21% des exportations globales algériennes en janvier), la France avec «86 millions usd (20%), l’Espagne avec 210 millions usd (10,88%), les Pays-Bas avec 179 millions usd (9,27%) et le Canada avec 150 millions usd (7,77%).

Quant aux principaux fournisseurs de l'Algérie, la Chine est encore venue en tête avec 756 millions usd (19,86% des importations globales algériennes en janvier), suivie de la France avec 468 millions usd (12%), l'Italie avec «9» millions usd (10%), l'Espagne avec 264 millions usd (6,94%) et l'Allemagne avec 214 millions usd (5,62%).

Concernant le mode de financement, des importations de 2,146 mds usd ont été payées par cash (56,8% des importations globales), soit un recul de 14,54% des règlements par cash par rapport à janvier 2015. Les lignes de crédit ont, par ailleurs, financé les importations à hauteur de 9% pour un montant de 1,497 md usd, alors que le reste des importations a été réalisé par le recours à d'autres moyens de paiement.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.