Hi-Tech

Le système de pilotage automatique de Tesla se basera davantage sur les radars

Publié par DKNews le 13-09-2016, 16h53 | 24
|

Le constructeur américain de voitures électriques Tesla a annoncé dimanche une amélioration de son système d'autopilotage qui sera davantage basé sur l'utilisation de radars.

Lors d'une conférence de presse téléphonique, le fondateur et dirigeant de Tesla, Elon Musk, a assuré que cette mise à jour, qui sera téléchargeable «dans deux semaines» sur ses modèles livrés depuis octobre 2014, aurait sauvé la vie d'un conducteur de Floride qui a trouvé la mort en mai lors d'une collision avec un camion.

Interrogé sur le fait de savoir si avec ces nouvelles fonctions -qui font des radars les senseurs principaux du système Autopilot avec les caméras-, l'automobiliste tué aurait eu la vie sauve: «je crois que oui. Je crois qu'il est très probable que (le système) aurait vu un gros objet de métal et aurait freiné».

Le 7 mai dernier sur une route de Floride (sud-est), cet automobiliste âgé d'une quarantaine d'années avait été tué lors d'une collision avec un poids-lourd que le système Autopilot n'avait pas détecté en raison de la météo et de la luminosité.

Cela avait constitué le premier accident mortel impliquant un système d'aide à la conduite. La technique du radar présente l'avantage par rapport au système visuel des caméras de percevoir «à travers la pluie, le brouillard, la neige, la poussière».

«Cela devrait marcher avec un élan, parce qu'un élan est une grosse masse, mais peut-être pas avec une petite biche», a précisé M. Musk. Cette mise à jour, développée au cours «des trois, quatre derniers mois» en interne, permet aussi au radar de percevoir son environnement au-delà du véhicule immédiatement devant le conducteur, en «rebondissant» sur celui-ci.

Ce système «va vraiment faire une différence», a encore assuré le patron de Tesla ajoutant que, selon lui, cela améliorait «la sécurité, trois fois plus».

Il s'est refusé à considérer cette modification comme «un rappel». M. Musk a estimé que «la perfection en matière de sécurité était un but impossible».

«Il n'y aura jamais zéro mort, zéro blessé», a-t-il affirmé ajoutant que pour atteindre «cette illusion» il valait mieux «rester à la maison, assis sur un coussin».

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.