Histoire

Guerre d'indépendance:La solidarité des Belges avec les Algériens doit faire l'objet d'un travail de mémoire

Publié par DKNEWS le 26-11-2016, 12h22 | 17
|

La solidarité des Belges avec les Algériens qui se battaient pour leur indépendance doit faire l'objet d'un travail de mémoire afin de transcrire et transmettre le témoignage de ceux qui ont apporté leur soutien à la guerre d'Algérie, ont souligné jeudi les participants à une soirée projection-témoignage-débat à Bruxelles.

Organisée dans le cadre des commémorations du 1er novembre 1954 par l'association les amitiés belgo-algériennes (Asbl Laba), la soirée a permis de mettre en lumière l'engagement de Belges aux côtés d'Algériens décidés à se défaire du colonisateur.

Dans son film-documentaire "Le Front du Nord" projeté à l'occasion de cette soirée, le réalisateur belge Hugues Le Paige a donné la parole aux femmes et aux hommes de l'ombre qui avaient organisé la solidarité belge avec les combattants algériens.

Intellectuels, militants de gauche, syndicalistes ou communistes dissidents, ces activistes belges anticolonialistes ont été aux côtés des militants du Front de libération nationale (FLN) qui ont engagé une lutte armée pour leur indépendance.

Dans leurs témoignages, Alex Somerhausen, Guy Cudell, et  Anne Chotteau-Somerhausen

entre autres sont revenus longuement sur cette aide concrète qu'ils ont apporté aux Algériens en leur permettant de passer les frontières, de se cacher, ou en organisant la défense des Algériens prisonniers et torturés.

Lors du débat qui s'en est suivi, Suzy Rosendor, Adeline Liebmann et Pierre Blieck ont mis l'accent  sur l'aide apportée par le réseau belge sur le plan médical, humanitaire et judiciaire pour assister les détenus algériens en France et en Belgique et pour empêcher les expulsions et les extraditions vers la France de ceux qui étaient arrêtés en Belgique. Mais il y avait aussi une aide clandestine, selon les intervenants qui ont fait état de l'existence d'un réseau équivalent aux "porteurs de valise" en France.

Evoquant le combat politique et public des soutiens belges à la révolution algérienne pour tenter d’influer sur l’opinion et le gouvernement belge, Adeline Liebmann, Suzy Rosendor et Pierre Blieck ont expliqué également leurs raisons d'agir, affirmant leur conviction de la justesse de la cause algérienne.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.