Histoire

Colloque international : éclairages historiques et politiques sur le combat de Ahmed Ben Bella

Publié par DKNews le 05-12-2016, 19h05 | 23
|

La deuxième journée des travaux du colloque international sur "Ahmed Benbella dans ses dimensions nationale et internationale" a été marquée, lundi à Tlemcen, par les travaux de deux ateliers traitant des aspects historiques et politiques du combat du premier président de l’Algérie indépendante.

Dans une communication abordant le rôle de "Ahmed Ben Bella" dans la mobilisation pour la livraison d'armes à la glorieuse révolution de libération nationale et l'opération du yacht "Dinah" comme modèle, Dr Ahmed Bendaoud du département d’histoire de l’université de Tlemcen a évoqué la rencontre historique du moudjahid défunt, lors de son séjour au Caire, avec la reine de Jordanie qui, convaincue par la justesse de la cause algérienne, mit son yacht à sa disposition pour acheminer des armes.

Le conférencier a relaté avec détails les circonstances de l’opération de transport des armes à bord de cette embarcation, mettant l'accent sur le courage de vaillants moudjahidine bravant le danger et réussissant à tromper la vigilance de la marine française et à atterrir à bon port.

L’universitaire Djebli Tahar de la même université s'est étalé sur les capacités d’Ahmed Ben Bella à surmonter les difficultés dans le domaine de procuration d’armement pour la guerre de libération nationale (1954-1956).

La chercheuse Abbou Nadjet de l’université de Bouira, qui a reçu le premier prix du concours de la meilleure recherche académique sur le premier président de l’Algérie indépendante, à l’occasion de cette manifestation, pour son exposé "Ahmed Ben Bella: moudjahid et militant maghrébin", a proposé une lecture de ses réalisations et de sa gestion du pays dans une conjoncture de sortie d'une longue période de colonisation et de privation.

Les universitaires participants aux deux ateliers tenus en marge de de ce colloque sont parvenus à la conclusion que le mouvement national et la révolution historique algérienne sont liés à des chefs illustres et célèbres par leur courage, leur bravoure et leur attachement à la patrie et leur génie politique et militaire défiant tous les plans et desseins du colonisateur, dont Ahmed Ben Bella qui demeure vivant dans la mémoire glorifiant son long combat.

Une série de recommandations devra clôturer, dans l'après-midi, ce colloque initié par l’université "Abou Bekr Belkaid" de Tlemcen en collaboration avec la wilaya, à l’occasion du centenaire de la naissance d’Ahmed Ben Bella.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.