Culture

1er Colloque «le Dr Abou El-Kacem Sâadallah à sa vie et ses œuvres» Appel à la création de la fondation «Dr Abou El-Kacem Sâadallah»

Publié par DK News le 02-01-2017, 17h56 | 8
|

Les participants au 1er Colloque  «Dr Abou El-Kacem Sâadallahà sa vie et ses œuvres», tenu samedi à El-Oued, ont appelé à la création d'une fondation pour l’histoire et la pensée du défunt. 

A cette occasion, le président du Haut Conseil à la langue arabe, Salah Belaid, a affirmé que la future fondation aura pour mission prioritaire la mise en valeur du legs culturel et intellectuel et des contributions du défunt Dr. Abdou El-Kacem Sâadallah dans les domaines de l’histoire, la littérature et la poésie. 

Les participants à cette conférence qui a eu pour cadre le centre culturel de la ville de Guemmar, ont évoqué, par ailleurs, le rôle grandiose du défunt dans l’écriture de l’Histoire de la glorieuse Guerre de libération nationale, d’une part, et la fondation d’une méthode ancrée dans la recherche scientifique, d’autre part.

Le Dr.  Mohamed Saïd Aguieb, de l’Université d’El-Oued, a dans son intervention, indiqué que «l’homme de lettre historien», comme nommé par ses pairs dans le monde arabe, est l’une des figures ayant contribué à l’écriture de l’Histoire de l’Algérie et ce à travers son livre «le mouvement national algérien» et d’autres ouvrages servant de références académiques par excellence.

Pour sa part, le Dr.  Abderrahmane Torki, de l’Université d’El-Oued, a relevé que le défunt Abou El-Kacem Sâadallah a enrichi la bibliothèque algérienne d’un précieux référent historique.

Les participants ont, au terme de cette conférence d’une journée, initiée par la bibliothèque principale d’El-Oued, témoigné unanimement que le défunt était l’une des éminentes personnalités de la réforme sociale et religieuse, aussi bien en Algérie qu’au monde arabe.
Né à Guemmar (wilaya d’El Oued), le 1er juillet 1930, le défunt a commencé ses études à la Zitouna (Tunisie), entre 1947 et 1954.

Il étudia le Coran, la religion, la langue arabe et le Fikh.
Dr.  Abou El-Kacem Sâadallah publia ses premiers écrits dans la revue El-Bassaïr, organe de l’Association des Oulémas musulmans algériens.  Il obtient un diplôme de magister en 1962 au Caire (Egypte) et un doctorat en histoire moderne et contemporaine en 1965 à l’Université du Minnesota (Etats-Unis).
Il maîtrisait plusieurs langues outre l'arabe.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.