Santé

Du venin de serpent pour la comprendre

Publié par DK News le 09-01-2017, 16h15 | 8
|

La toxine du venin de serpent corail serait impliquée dans les mêmes mécanismes que l'épilepsie ou la schizophrénie. L'étude de ce venin permettrait de mieux comprendre la maladie.

Une équipe de chercheurs vient de percer le mystère du venin du serpent corail, un reptile du Costa-Rica particulièrement venimeux. Une découverte qui risque d'avoir des répercussions sur la santé de l'homme car les chercheurs ont découvert que la toxine de ce venin était impliquée dans les mêmes mécanismes que l'épilepsie ou la schizophrénie.

"Ce que nous avons trouvé, c'est la première toxine animale connue (appelée MmTX), et de loin la plus puissante, qui cible les récepteurs GABA(A), les cellules nerveuses responsables de l'épilepsie", explique le Dr Frank Bosmans, un des co-auteurs de cette découverte.

Chez les mammifères, les récepteurs GABA(A) sont très importants, car ils jouent un rôle indispensable dans la communication entre le cerveau et la moelle épinière. L'épilepsie, la schizophrénie et les douleurs chroniques sont trois pathologies causées par un dysfonctionnement de ces récepteurs. Le Dr Bosmans et son équipe envisagent donc d'utiliser le venin du serpent corail comme un outil, pour mieux comprendre comment fonctionnent les récepteurs et découvrir quel dysfonctionnement peut provoquer l'épilepsie ou la schizophrénie.

Ce n'est pas la première fois que des chercheurs utilisent le venin de serpent pour mettre au point des traitements. Récemment, les chercheurs français de l'Institut de pharmacologie moléculaire et cellulaire de Nice ont découvert que le venin du  mamba noir, l'un des serpents les plus dangereux d'Afrique, contenait des protéines antidouleur identiques à celles de la morphine. Cette découverte pourrait permettre la mise au point d'un nouvel antalgique ayant moins d'effets secondaires.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.