Santé

Selon une étude : Les accros à la viande rouge souffrent plus souvent d'une inflammation courante de l'intestin

Publié par DKnews le 10-01-2017, 15h09 | 11
|

Une étude publiée mardi révèle que les hommes qui consomment beaucoup de viande rouge sont plus souvent atteints d'une forme courante d'inflammation de l'intestin appelée diverticulite.

Cette maladie est provoquée par l'inflammation d'un ou plusieurs diverticules - des petites excroissances qui se forment sur la muqueuse interne de l'intestin.

L'étude a comparé le groupe composé des 20% de participants qui consommaient le plus de viande rouge avec les 20% qui en mangeaient le moins: les cas de diverticulite ont été 58% plus nombreux dans le premier groupe, expliquent les chercheurs, majoritairement rattachés à l'université de Harvard (Boston).

Ce risque accru est observé surtout pour les gros consommateurs de viande rouge non transformée (boeuf, agneau, porc), et beaucoup moins chez ceux qui mangent beaucoup de viande rouge transformée (comme le bacon, les saucisses, le salami), ajoutent-ils.

Leurs résultats sont basés sur les réponses de plus de 46.000 hommes américains qui participent à une vaste étude épidémiologique menée aux Etats-Unis depuis 1986. Tous les quatre ans, il leur était demandé de dire avec quelle fréquence ils avaient consommé de la viande rouge, du poulet et du poisson au cours de l'année précédente, les réponses pouvant aller de «jamais ou moins d'une fois par mois» à «six fois par jour ou plus».

Au total, 764 hommes sur l'ensemble de la cohorte ont développé une diverticulite, soit 1,6%.
Les hommes consommant plus de viande rouge étaient aussi plus souvent fumeurs que la moyenne des participants, ils pratiquaient moins d'activité physique et utilisaient davantage des anti-inflammatoires et des anti-douleurs. Mais les résultats de l'étude ont été corrigés pour éliminer l'effet potentiel de ces autres facteurs, expliquent les auteurs.

L'étude ne fait qu'observer un lien statistique et ne démontre pas de lien de cause à effet, soulignent-ils.

L'équipe avance toutefois plusieurs hypothèses, comme le fait que la consommation élevée de viande rouge pourrait perturber l'équilibre des bactéries présentes dans l'intestin.

Relativement courante, la diverticulite entraîne des complications graves dans 4% des cas (abcès, péritonite, perforation de l'intestin, etc.), rappelle l'article, publié dans Gut, une revue médicale spécialisée dépendant du British Medical Journal (BMJ).

La fréquence des nouveaux cas est en augmentation, en particulier chez les jeunes adultes, et elle serait la cause de 210.000 hospitalisations par an aux Etats-Unis.

Ses causes restent mal connues, même si le tabac, la prise d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, le manque d'activité physique et l'apport insuffisant en fibres alimentaires sont identifiés comme des facteurs de risque.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.