Santé

La maison du diabétique à Ras Layoun (Batna) : Des équipements modernes et des services de qualité

Publié par DKnews le 10-01-2017, 15h10 | 14
|

La maison du diabétique de la commune de Ras Layoun (Batna) offre des services de qualité aux malades grâce aux moyens modernes mis à la disposition de son staff médical.

Cette structure dispose de «tout ce dont un diabétique a besoin», a affirmé Hadja Akila Senoussi de la commune de Talkhamet rencontrée parmi d’autres malades dans la salle d’attente.

Ouverte le 1er novembre 2013, cette structure assure le suivi de 6.000 personnes diabétiques dont 500 inscrits au réseau national des diabétiques, a indiqué son responsable Chérif Belhania, également directeur de l’établissement public de santé de proximité de Ras Layoun.

Unique du genre dans la wilaya destinée aux malades atteints de diabète de toute la wilaya, la maison du diabétique reçoit du fait de son éloignement des autres communes, des patients de seulement les régions de Ras Layoun, N’gaous et Merouana ainsi que de la localité voisine d’Ain Azel (Sétif), note son responsable.

Lors de sa visite à cet équipement en fin de semaine, la wali de Batna a promis de l’aide au staff médical qui lui a posé le problème de transport des malades habitant certaines localités enclavées.

Un laboratoire d’analyse hautement moderne et un seconde maison à l’horizon

Cette structure compte un laboratoire doté d’installation hautement moderne permettant une grande précision dans la mesure de l’efficacité de l’insuline pris par le malade, assurent Djawhara Seloum et Hizia Boulekbal, des laborantines en poste qui note qu’entre 21 à 28 échantillons sanguins sont quotidiennement analysés soit plus de 600 par mois.

Dr. Warda Boussalem a indiqué en outre que les résultats des analyses des malades sont automatiquement intégrés à la base de données du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière dans le cadre du réseau national des diabétiques.

La wilaya de Batna a obtenu l’accord de principe de la tutelle pour accueillir une deuxième maison du diabétique, a indiqué le directeur de wilaya de la santé Idriss Khoudja Hadj qui a souligné l’importance de ces structures pour le traitement et le suivi de cette catégorie de malades.

L’initiative, s’inscrit dans le cadre du programme supervisé par le ministère de la Santé en coordination avec le laboratoire pharmaceutique NovoNordisk, a-t-il rappelé. Selon l’association locale des diabétiques, la wilaya de Batna compte environ 25.000 personnes atteintes de cette maladie.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.