Monde

Soudan du Sud : Le gouvernement sud-soudanais appelle le chef rebelle à renoncer à la violence

Publié par DK News le 10-01-2017, 18h15 | 22
|

Le gouvernement du Sud-Soudan a déclaré lundi que le chef rebelle en exil, Riek Machar, était invité à prendre part au dialogue national prochain à la condition qu'il renonce à la rébellion contre le gouvernement.

Le porte-parole du président Salva Kiir, Ateny Wek Ateny, a déclaré que le dialogue national mis en place en décembre de l'année dernière par M. Kiir serait ouvert à tous les groupes armés souhaitant abandonner la rébellion.

«S'il (M. Machar) renonce à la violence, il participera au dialogue national», a déclaré M. Ateny à Xinhua.
Ce pays ravagé par la guerre a vu son tissu social menacé par plus de trois années de conflit, et les Nations unies dénoncent un possible génocide, évoquant des informations de meurtres ciblés selon des critères ethniques dans la ville insurgée de Yei.

«Le dialogue national est ouvert à ceux qui sont prêts à poser les armes et à ne pas poursuivre la violence. Toute personne qui est armée n'est pas prête au dialogue», a révélé M. Ateny.

M. Machar, exilé en Afrique du Sud, a dénoncé l'appel de M. Kiir au dialogue national, déclarant qu'il n'avait aucune valeur tant que l'accord de paix fragile signé sous l'égide de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) n'est pas restauré.

M. Machar a été remplacé par son ex-responsable des négociations, Taban Deng Gai, en tant que premier vice-président à la tête du gouvernement d'union nationale, après avoir dû fuir la capitale suite à la reprise des combats en juillet de l'an dernier.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.