Monde

Russie-états-Unis : Moscou prêt à un dialogue avec Washington, même sous les sanctions

Publié par DK News le 10-01-2017, 19h05 | 22
|

Moscou est prêt à établir un dialogue avec Washington sur la normalisation des relations bilatérales, «même si les sanctions ne sont pas levées», a déclaré mardi le porte-parole du Kremlin, Dmitry Peskov.

Peskov a fait cette déclaration à la presse en réponse à un journaliste qui demandait si la levée des restrictions anti-russes, imposées par l'Occident, est une condition nécessaire pour améliorer les relations entre la Russie et les Etats-Unis.

Le porte-parole du Kremlin a fait savoir que les relations bilatérales sont maintenant «à leur plus bas niveau» et qu'il y avait «diverses façons de les normaliser».

Dmitry Peskov a admis que les sanctions constituent «un élément qui affecte très négativement les relations bilatérales, mais même dans le contexte des sanctions, Moscou accueillerait sans aucun doute toute perspective de dialogue et elle est prête pour cela».

Invité à livrer son évaluation du résultat de la politique de Barack Obama, Peskov a déclaré qu'il s'agissait d'une «question interne» pour les Etats-Unis et «nous ne voudrions pas intervenir ici». «Nous ne pouvons qu'exprimer notre plus profond regret que le second mandat de la présidence de M. Obama ait malheureusement connu une période de détérioration, longue et sans précédent, de nos relations bilatérales», a t-il cependant noté.

Pour Peskov, cette situation «ne sert ni les intérêts de Moscou, ni ceux de Washington, ajoutant «nous regrettons que cela soit arrivé, mais, nous espérons encore, que d'une manière ou d'une autre, nous aurons l'occasion d'entreprendre une trajectoire plus positive pour établir nos relations avec les Etats-Unis».

L'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis a suscité espoir et optimisme au sein de la classe politique russe qui y voit une opportunité pour restaurer les relations bilatérales qui ont atteint leur plus bas niveau depuis la fin de la Guerre froide.  La restauration des liens et la relance du dialogue entre Moscou et Washington est revenue d'ailleurs tel un leitmotiv dans les messages et les réactions des politiques russes après l'élection de Trump.

«Nous comprenons que le chemin de la normalisation des relations entre les Etats-Unis et la Russie ne sera pas facile mais nous sommes prêts à remplir notre part», avait déclaré le président russe lors d'une rencontre avec des ambassadeurs à Moscou.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.