Monde

Zambie-Sahara Occidental : Les relations historiques entre la RASD et la Zambie ouvrent des perspectives prometteuses

Publié par DK News le 11-01-2017, 17h31 | 17
|

Le président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) et secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a affirmé que les relations historiques liant son pays à la Zambie «ouvrent des perspectives prometteuses pour renforcer la coopération dans tous les domaines» entre les deux parties.

«J'ai rencontré mon frère, M. Edgar Chagwa Lungu, président de la République de Zambie, dans le cadre d'une visite de travail qui nous conduit dans ce pays frère», a déclaré le président Ghali, qui poursuivait mercredi sa visite en Zambie. Il s'exprimait à l'issue de son entretien en tête-à-tête avec son homologue zambien, Edgar Chagwa Lungu.

«J'ai exprimé à Son Excellence, au nom du peuple et du gouvernement sahraouis, mes sincères remerciements et ma reconnaissance pour le chaleureux accueil et l'hospitalité généreuse, et à travers lui, au gouvernement et au peuple de la République de Zambie», a ajouté le président sahraoui.

Le responsable sahraoui a également saisi cette occasion pour renouveler ses félicitations à M. Edgar Chagwa Lungu pour son élection à la tête de la Zambie», la qualifiant de «culmination d'un modèle distinct de démocratie, fourni par la Zambie à l'Afrique et au monde.»

Volonté de promouvoir la coopération entre les deux pays
La réunion a été l'occasion pour les deux responsables de discuter et de consulter les diverses questions bilatérales, africaines et internationales.

C'était une occasion de réaffirmer «la convergence de vues la forte volonté pour promouvoir les relations d'amitié et de coopération entre les deux pays, ce qui nous permet d'ouvrir des perspectives prometteuses pour renforcer la coopération entre les deux parties (...) dans les domaines politiques, économiques et autres», a indiqué le président sahraoui.

«Nous sommes très fiers du fait que les relations entre la Zambie et la République sahraouie sont profondément enracinées, basées sur la lutte commune pour les valeurs et principes de liberté, de dignité, d'autodétermination et de décolonisation», a-t-il également dit.

Au cours de cette réunion, poursuit M. Ghali, «nous avons senti que nous sommes avec nos frères et camarades dans la bataille menée par l'Afrique, en particulier dans la promotion et la protection des réalisations de notre organisation continentale, l'Union africaine (UA), et pour sauver son acte constitutif, ses principes et ses décisions, ainsi que son rôle dans le développement du continent et de ses peuples, et faire entendre sa voix, forte et unie, dans le monde entier.»

La position ferme de la Zambie en faveur de la juste lutte du peuple sahraoui pour la liberté et l'indépendance et son attachement à la décolonisation du Sahara occidental, dernière colonie en Afrique, souligne M. Ghali, découle de «ces convictions et engagements et incarne la fidélité au rôle historique de Zambie dans le soutien aux luttes de libération dans le Sud de l'Afrique et en Afrique en général, pour éradiquer les griffes du colonialisme et le système odieux de l'apartheid.»
Le séjour du président sahraoui en Zambie a été précédée par une visite de travail de trois jours en Afrique du Sud, à l'invitation de son homologue sud-africain, Jacob Zuma, qui a affirmé qu'il était «inconcevable» que le Sahara occidental soit «toujours colonisé» par le Maroc.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.