Culture

Yennayer : Le parrainage de la célébration par le président de la République, une volonté de son institutionnalisation

Publié par DK News le 11-01-2017, 21h08 | 25
|

Le parrainage des festivités marquant la célébration de Yennayer par le président
de la République, Abdelaziz Bouteflika relève d’une véritable volonté politique
d’arriver un jour à son institutionnalisation comme un jour férié, a déclaré mardi
à Tizi Ouzou le ministre de la Jeunesse et des Sports.

El Hadi Ould Ali a précisé lors de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya que l’octroi d’une dimension nationale à cet évènement à travers sa célébration dans les 48 wilayas du pays et l’implication de plusieurs secteurs (la culture, la jeunesse et les sports, le tourisme, la solidarité, l’éducation) dans la préparation de cette fête n’est qu’un signe de l’engagement de l’Etat algérien à valoriser nos repères identitaires et la culture amazighe en général.  

Il a rappelé que la célébration officielle du premier jour de l’an berbère se déroulera au niveau de Beni Snous dans la wilaya de Tlemcen où les traditions et les coutumes de toutes les régions du pays seront représentées à travers la participation du mouvement associatif et des établissements de jeunesse fortement associés aux festivités de cette année.  

Au sujet de sa visite marquée par l’inauguration d’infrastructures de proximité, à l’instar d’une salle polyvalente à Tizi Ghennif, des maisons de jeunes à Aït Mendes et Mechtras et un terrain de football dans la même localité relevant de la daïra de Boghni, le ministre a précisé qu’elle s’inscrit dans le cadre de la politique de rapprochement des établissements de la jeunesse et des sports des jeunes dans les villages les plus reculés en vue de les stabiliser dans les zones rurales.

«L’inauguration de ces infrastructures est une preuve de la volonté des pouvoirs publics d’inscrire de nouveaux projets et d’implanter dans chaque village une structure qui permettra l’épanouissement de la jeunesse sur les plans sportif, culturel et intellectuel», a-t-il soutenu.  

M. Ould Ali s’est également engagé à prendre en charge certaines doléances des citoyens des localités visitées, notamment la récupération d’une aire de jeux abandonnée au niveau de Tizi Ghennif, le revêtement en gazon du stade d’Aït Mendes dont le club de football occupe la première place au championnat de wilaya et la réalisation de gradins en fer pour la stade de Mechtras qui vient d’être gazonné.  

Revenant sur le projet du centre de préparation des équipes nationales en réalisation au niveau de la wilaya et dont le taux d’avancement a atteint les 25% et qui nécessite une réévaluation financière, le premier responsable du secteur a déclaré que le chantier n’est pas abandonné par l’Etat qui compte le finaliser et le livrer vu son importance.  Concernant le centre le centre de préparation opérationnelle au niveau de Tikejda, le ministre a évoqué l’éventualité d’inscription d’un stade vu l’importance de cet espace dans la préparation des athlètes et des équipes nationales.  

S'agissant du stade de 50 000 places, le ministre a déclaré que les travaux ont atteint un taux d’avancement de 60% et que les autorités centrales et locales assurent un suivi permanent du chantier en vue d’aboutir à sa livraison dans les meilleurs délais au même titre que les trois autres grands stades en construction dans d’autres wilayas.  

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.