Actualité

Législatives 2017 : les ministres d'obédience FLN n'utiliseront pas les moyens de l'Etat dans leur campagne

Publié par DKnews le 15-02-2017, 19h10 | 18
|

Le Secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbès, a indiqué hier à Alger que les ministres d'obédience FLN, candidats aux prochaines législatives prévues pour le 4 mai, «n'utiliseront pas les moyens de l'Etat dans leur campagne électorale, conformément à la loi».

S'exprimant à l'issue de l'installation des structures du Conseil de la nation, M. Ould Abbès a déclaré à la presse que «les ministres d'obédience FLN, candidats aux prochaines législatives, n'utiliseront pas les moyens de l'Etat dans leur campagne électorale prévue pour le 4 mai, conformément à la loi en vigueur qui interdit ce genre de pratique».

A une question de savoir si les ministres FLN candidats aux législatives allaient déposer leur démmission, M. Ould Abbès a expliqué «qu'ils (les ministres) ne sont pas contraints à démmissioner, mais ils se retireront deux mois avant la tenue des élections et la gestion de leur départements sera confiée aux secrétaires généraux ou à d'autres ministres intérimaires».

A une autre question concernant une éventuelle candidature du Premier ministre, Abdelmalek Sellal en tête de liste FLN à Alger, M. Ould Abbes a affirmé que «l'engagement de M. Sellal est étroitement lié au président de la République, en ce sens qu'il occupe le poste de Premier ministre et non celui de ministre».

Dans ce contexte, le SG du FLN a indiqué que tous les dossiers de candidature au nom de son parti, lesquels s'élèvent à plus de 6.200, «seront soumis à un examen en toute transparence et les candidats sont égaux face aux normes, en vertu de ce qui est prévu par la Constitution et les droits de l'homme».

La commission nationale des candidatures au niveau du parti «examine les dossiers des candidats, à raison de 9 wilayas par jour. La Commission achèvera son travail dans un délai n'excédant pas six (6) jours» a souligné M. Ould Abbes.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.