Conférence, hier, au forum de DK NEWS de M. Ahmed Mizab, expert en questions sécuritaires et stratégiques : 350 terroristes éliminés par l’ANP en 2016

Publié par DKnews le 21-03-2017, 18h55 | 118

Hier, le Forum de DK News avait reçu pour une conférence M . Ahmed Mizab, Expert en questions sécuritaires et stratégiques. L'hôte de notre quotidien avait traité des questions d'actualité liées à la lutte contre le terrorisme et les déterminants de la réussite de la stratégie de l'Armée Nationale Populaire et de l'ensemble des forces de sécurité.

L'expert avait souligné la permanente vigilance de la posture de l'armée déployée le long de toutes les frontières internationales, ce qui lui avait permis de lutter contre toutes les insécurités notamment celles liées à la contrebande et bien sûr le terrorisme.

La contrebande aux frontières, soit les attaques portées à l'endroit de l'économie a considérablement diminué. La vigilance déployée en permanence s'était traduite par le  démantèlement  des réseaux de trafic des armes et de produits de la contrebande.

Sans cesse l'armée saisissait  de grandes quantités de drogue et découvrait des caches d'armes de guerre , marquant ainsi l'échec des terroristes à organiser des attentats. Le succès remporté par l'armée et les forces de sécurité attirent l’attention des pays étrangers qui soulignaient l'expérience de l'ANP et des forces de sécurité.

Les forces de sécurité des pays étrangers relèvent constamment l'expertise algérienne acquise dans la lutte globale contre le terrorisme.

S.A


Menace terroriste : «Al-Qaïda, plus dangereuse que Daech»

L’expert en questions sécuritaires et stratégiques, Ahmed Mizab, a mis en garde contre la menace Al-Qaïda qui, a-t-il estimé, est plus dangereuse que celle de Daech.
«Malgré la différence de forces entre les deux, Al-Qaïda reste de loin l’organisation terroriste la plus dangereuse.

Sur le plan des moyens humains, on connaît plus au moins le nombre de combattants que compte Daech au sein de ses rangs, par contre, on ignore le nombre de combattants dont dispose Al-Qaïda.
Sur un autre plan, la plupart des hommes de Daech sont identifiés alors que ceux d’Al-Qaïda activent en petits groupes indépendants les uns des autres. 

En matière de ressources financières, le principal revenu de Daech est connu et cette source (pétrole) est sur le point d’être asséchée alors que d’Al-Qaïda diversifie ses ressources entre trafic de drogue, rapts, contrebande, etc.  Enfin, Al-Qaïda qui a bien étudié les points faibles de Daech essaye actuellement de combler ces lacunes. 

L’organisation qui agit dans l’ombre bénéficiera certainement du retour de nouveaux combattants après la chute de Daech.

Tous ces éléments indiquent que «la menace Al-Qaïda est bien plus dangereuse que celle de Daech», a souligné M. Mizab.

R. R.


ANP : 350 terroristes éliminés en 2016

Abordant les déterminants de la réussite de la stratégie de l’Armée nationale populaire et de l’ensemble des forces de sécurité dans la lutte antiterroriste, M.  Mizab, a indiqué qu’après avoir stoppé l’évolution et la progression des groupes terroristes, l’ANP est sur le point d’avorter et d’anéantir les groupuscules qui restent.  L’intervenant s’est appuyé dans cette analyse sur les chiffres avancés par l’Armée.

En effet, d’après le ministère de la Défense nationale, 350 terroristes ont été neutralisés en 2016 contre 157 en 2015.  Le nombre de casemates et de cachettes d’armes découvertes et détruites a également évolué (548 casemates détruites en 2015 contre 1244 en 2016).   Le contrôle aux frontières a également été renforcé.   

A cet effet, les forces de l’ANP ont procédé à l’arrestation de 2 718 migrants clandestins en 2015 contre 6 103 en 2016. Ces chiffres indiquent que la stratégie adoptée par l’armée est sur une pente ascendante.    

R. R.


Trafic d'armes : Les armes libyennes entre les mains de groupes terroristes au Sahel !

Après la chute en 2011 du régime de Mouammar Kadhafi, une importante quantité d’armes a disparu.  M. Mizab a indiqué que selon certains rapports, ces armes ont été transférées vers la région du Sahel pour approvisionner les groupes terroristes affiliés à Al-Qaïda.
R. R.