Actualité

Le parlementaire est un fonctionnaire au service du peuple et non du pouvoir

Publié par DKnews le 19-04-2017, 18h13 | 9
|

Le président du Front national algérien (FNA), Moussa Touati, a considéré, mardi à Skikda que ‘‘le parlementaire est un fonctionnaire au service du peuple et non du pouvoir’’.

Dans un meeting populaire animé au centre culturel Aissat Idir, dans le cadre de la campagne électorale pour les législatives du 4 mai prochain, M. Touati a  affirmé que ‘‘l’élu est là pour protéger les lois qui préservent l’honneur et la dignité du citoyen afin de faire face aux traitres, et non pas pour servir le pouvoir et obtempérer à ses ordres’’.

Il a également estimé que ‘‘le peuple choisit ses représentants au parlement pour s’assurer que ses préoccupations soient transmises aux plus hautes instances du pays’’ pour qu’elles puissent être concrétisées en vue d’une vie décente, mettant l’accent sur ‘‘la nécessité que les parlementaires respectent le citoyen qui les a élus en agissant avec  conscience’’.

Le président du FNA s’est longuement demandé si les précédentes Assemblées populaires nationales (APN) qui se sont succédées durant les dernières années ont réussi à protéger les droits des citoyens algériens et si également elles étaient au service du simple citoyen ou plutôt, selon lui, à celui des responsables et des personnalités.

Dans ce contexte, M. Touati a ajouté que ‘‘le temps est venu d’élire un parlement propre, garantissant la justice permettant au peuple d’exercer sa souveraineté, conformément aux constantes édictées par la déclaration du 1er novembre’’.

Appelant à s’intéresser à l’élite du pays, M. Touati a conseillé de ‘‘ne pas boycotter les élections’’, en aucun cas, et a exhorté chaque personne jalouse pour son pays ‘‘d’accomplir son devoir électoral’’, même, dit-il, ‘‘avec un bulletin blanc’’.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.