Histoire

Oran : Achèvement de l’étude du plan de protection et de mise en valeur du site archéologique «Portus Magnus» de Bethioua

Publié par DKnews le 05-05-2017, 16h40 | 10
|

L’étude du plan de protection et de mise en valeur du site archéologique romain «Portus Magnus» situé dans la daïra de Bethioua (est de la wilaya d'Oran), s'est achevée, a-t-on appris mercredi auprès de la direction de la culture.

L’étude de site classé monument national, réalisée en trois phases et approuvée, a porté sur «un diagnostic et des mesures d’urgence», «un cadastre topographique et archéologique du site et avant-projet du plan de protection» et «élaboration d'une mouture finale du plan, a-t-on indiqué.

Après finalisation de l’étude confiée à un bureau d’étude algérien qualifié, la direction de la culture a présenté une demande pour inscrire le projet du plan à l’ordre du jour de la prochaine prochaine de l’Assemblée populaire de wilaya (APW) pour son adoption. 

L’étude du plan de ce site s’étendant sur 30 hectares a été élaborée suivant les dispositions contenues au décret exécutif 323/03 du 5 octobre 2003 portant modalités d’élaboration du plan de protection des sites archéologiques et zones protégées et leur mise en valeur, selon la direction de la culture.

Le site archéologique «Portus Magnus», découvert au 19ème siècle, est un des plus importants ports édifiés à l’époque romaine.

L’origine de la ville de Portus Magnus remonte à l’ère bionique. Des fouilles partielles ont permis la découverte de vestiges ayant trait à la vie religieuse dont un sanctuaire en plein air situé au nord de la ville romaine «Magnus» signifiant entre la ville et la mer, selon des sources historiques.

Dans ce sanctuaire ont été découverts des ossements d’enfants qui seraient incinérés comme offrandes ou décédés de mort naturelle et enterrés.

Le musée national «Ahmed Zabana» d’Oran dispose d’une collection de mosaïque découverte sur ce site qui a fait l’objet de plusieurs visites d’historiens et de chercheurs en histoire romaine, des archéologues, des architectes de l’université des sciences et technologie «Mohamed Boudiaf» d’Oran, des écoliers et des amateurs du patrimoine.    

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.