Culture

M’sila : L'enquête dans le domaine du manuscrit, objet d’un colloque

Publié par DKnews le 10-05-2017, 17h17 | 8
|

Les travaux du colloque national dédié à l’enquête dans le domaine du manuscrit ont été ouverts, mardi à M’sila, pour faire connaitre les méthodes et les noms dans l’enquête sur le manuscrit chez les musulmans et ailleurs.

Dans ce contexte, Mohamed-Cherif Bouhali, directeur de la culture de la wilaya a affirmé que les participants à cette rencontre de deux jours, organisée à la bibliothèque centrale de la capitale du Hodna, en présence d’enseignants et spécialistes dans l’enquête sur le manuscrit, s’affairent à définir les méthodes relatives à l’enquête sur le manuscrit, les noms les plus importants dans ce domaine, mais aussi s’enquérir de la réalité des enquêtes sur les manuscrits dans la recherche académique algérienne.

Ce même responsable a indiqué que ce colloque porte sur l’enquête et la recherche scientifique et historique pour déterminer si le manuscrit est original, copié ou développé par les scientifiques au cours des siècles passés, et ce, en fonction de plusieurs critères qui doivent nécessairement être réunis, principalement le niveau scientifique élevé dans la méthodologie de la recherche en sus de la spécialisation et la pratique.

De son côté, Dr Salah Youcef Benkerba, président du colloque, a affirmé que l’enquête sur le manuscrit représente l’ensemble des étapes scientifiques menées par le chercheur pour arriver à une vérité donnée visant à alimenter la recherche scientifique et historique et accorder de l’importance au manuscrit comme référence historique et scientifique.

D’autres enseignants ont évoqué, pour leur part, dans leurs interventions le sort des manuscrits «se trouvant dans des entrepôts au Sahara, où la majorité est éparpillée, en piteux état et entassée» à cause, selon eux, «des craintes des responsables des lieux que les manuscrits soient subtilisés» et qui ne les accordent pas, de ce fait, facilement aux chercheurs.

Selon certains intervenants, les chercheurs ont encore beaucoup à faire, à ce propos, pour exhumer les manuscrits des entrepôts et des étagères pour se lancer dans leur étude.

Les objectifs pourront être concrétisés à travers le débat et l’analyse de différents axes parmi eux l’art de l’enquête sur manuscrit, son origine et sa connaissance par les musulmans et les orientalistes, les supports de préservation des manuscrits et ses étapes ainsi que la réalité de l’enquête sur manuscrit en Algérie et ses horizons.

Plusieurs interventions seront présentées au cours de ce colloque organisé à l’initiative de la direction de la culture, dont «le programme de l’enquête sur manuscrit entre études scientifiques et horizons pratiques» de l’universitaire Abdelhak Banour de l’université d’El Oued.

Le colloque relèvera, en outre, «la contribution des connaissances de l’enquêteur dans l’enquête sur le patrimoine des manuscrits» de Saddek Ziani de l’université Emir Abdelkader des sciences islamiques de Constantine et «les procédures de l’enquête sur le manuscrit algérien : la polémique théorique et la pratique dans les entrepôts de Touat» de Ramy Belaidi du Centre universitaire de Barika (Batna).

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.