Santé

Tizi Ouzou : Le centre anti-cancer de Draâ Ben Khedda opérationnel avant la fin de l’année 2017

Publié par DKnews le 13-05-2017, 16h00 | 28
|

Le centre anti-cancer (CAC) de Draâ Ben Khedda, dans la wilaya de Tizi Ouzou, sera opérationnel avant la fin de l’année 2017, a annoncé vendredi le wali Abdelkader Boudarbali, à l’occasion des premières journées de cancérologie, organisées au niveau de l’hôpital «Chahid Mahmoudi» (HCM) de Tizi Ouzou.

«La structure d’une capacité de 140 lits est actuellement en voie d’achèvement», a affirmé le wali, lors du coup d’envoi de cette rencontre, qui s’étalera sur deux jours et à laquelle ont pris part d’imminents professeurs en oncologie venus de différentes wilayas du pays mais aussi d’une dizaine de pays africains et européens.

«Les accélérateurs linéaires des trois bunkers, dont est doté le service de radiothérapie de cette structure, sont acquis et en voie d’acheminement», a-t-il assuré, précisant que «le potentiel humain nécessaire au bon fonctionnement de ce centre spécialisé est déjà identifié, formé et mobilisé par la direction de la santé et de la population».

Selon le responsable, la mise en exploitation du CAC, réalisé dans le cadre du plan national cancer 2015-2019, constituera une réponse adaptée dans la prise en charge homogène, globale et intégrée des cancéreux dans la wilaya de Tizi Ouzou, qui enregistre annuellement 1.000 nouvelles affections avec un taux de mortalité de près de 50% .

Actuellement, l’absence d’un service de radiothérapie au niveau du CHU de Tizi Ouzou, qui assure uniquement des soins de chimiothérapie au niveau de l’unité Belloua, contraint les patients à se déplacer au niveau d’Alger, de Blida, de Sétif et d’autres wilayas du pays en vue de décrocher un rendez-vous, d’où l’urgence de livrer la CAC de Draâ Ben Khedda dans les meilleurs délais, a-t-il relevé.

M. Boudarbali a également mis l'accent sur contribution de l’hôpital «Chahid Mahmoudi» dans l’amélioration de la qualité de prise en charge des cancéreux au niveau local à travers l’acquisition d’un équipement de pointe et le déploiement d’un personnel médical qualifié.

«L’hôpital Chahid Mahmoudi est un bel exemple de la dynamique de complémentarité nécessaire du secteur privé dans une approche de mutualisation des moyens dans la prise en charge des malades atteints du cancer», a-t-il souligné.

Abordant l’objectif de ces premières journées de cancérologie, consacrées aux cancers du sein et du col de l’utérus chez la femme, le président directeur général de l’hôpital, Dr Saïd Mahmoudi a précisé que «le but recherché était d’expliquer aux femmes algériennes que ces deux atteintes ne sont plus une fatalité à condition d’être diagnostiqués à temps».

Il a rassuré que les structures de santé au niveau national, qu’elles soient publiques ou privées, disposent de grands moyens de prise en charge de cette pathologie. «Nous avons choisi de parler du cancer du sein parce qu’il est la première cause de mortalité chez la femme en Algérie».

Quelques 12.000 cas sont recensés et l’incidence est en augmentation, d’où l’obligation de multiplier les efforts et généraliser le dépistage précoce en vue de rejoindre les pays occidentaux où cette atteinte n’est plus une fatalité et les patientes sont guéries pour la plupart après une période de traitement, a-t-il soutenu.

«C’est aussi une occasion pour les praticiens algériens de bénéficier de l’expérience européenne dans le domaine de lutte contre ce type de cancer tout en faisant transmettre le savoir-faire algérien aux invités venus des pays africains», a-t-il conclu.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.