Santé

Environnement : La pollution causée par les constructeurs fait quelque 38.000 morts dans le monde en 2015

Publié par DKnews le 16-05-2017, 15h21 | 13
|

Les émissions d'oxyde d'azote produites par les véhicules au diesel au-delà des limites affichées par les constructeurs automobiles ont causé la mort prématurée de quelque 38.000 dans le monde en 2015, selon une étude parue lundi dans la revue Nature. Environ 80% de ces décès ont eu lieu dans trois régions: l'Union européenne (UE), la Chine et l'Inde, écrivent les chercheurs.

Les oxydes d'azote (NOx), en particulier le dioxyde d'azote (NO2), sont des gaz d'échappement nocifs pour le système respiratoire. Le dioxyde d'azote (NO2) contribue en outre à la formation d'ozone, un autre polluant, lors de journées chaudes et ensoleillées. Depuis 2015, des constructeurs automobiles ont utilisé des dispositifs destinés à minimiser le niveau réel des émissions, qui sont bien plus élevés lors de tests sur route qu'en laboratoire.

La pollution provoquée par les émissions de NOx des véhicules diesel en circulation a été à l'origine de 107.600 décès prématurés dans le monde en 2015, indique l'étude réalisée par l'ONG ICCT (Conseil international pour des transports propres) en collaboration avec l'Université du Colorado, l'Institut de l'Environnement de Stockholm et l'Institut international pour l'analyse des systèmes appliqués, basé aux Etats-Unis.

Sur ce total, 38.000 sont imputables aux «émissions générées en excès» par rapport à celles prévues par les tests effectués en laboratoire, précisent les chercheurs.

Les émissions de NOx ont été les plus meurtrières en Chine, avec 31.400 morts prématurées, dont 10.700 attribuées aux émissions en excès.

L'Union européenne a enregistré 28.500 morts, dont 11.500 dues aux émissions en excès et 'Inde 26.700 dont 9.400 attribuées au dépassement par rapport aux valeurs limites affichées par les constructeurs.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.