Santé

Selon l'OMS : Plus de 1,2 million de décès d'adolescents chaque année, presque tous évitables

Publié par DKnews le 17-05-2017, 15h32 | 9
|

Plus de 3.000 adolescents meurent chaque jour, soit 1,2 million de décès par an dus en grande partie à des causes évitables, selon un nouveau rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), cité par l'ONU dans un communiqué publié mardi.

En 2015, plus des deux tiers des décès sont survenus dans les pays à revenu faible ou intermédiaire en Afrique et en Asie du Sud-Est. Les accidents de la route, les infections des voies respiratoires inférieures et le suicide sont les plus grandes causes de mortalité chez les adolescents, ajoute ce rapport intitulé «Cadre pour une action mondiale accélérée en faveur de la santé des adolescents : Guide pour aider à la mise en £uvre dans les pays».

Selon l'OMS et ses partenaires, on peut éviter la plupart de ces décès avec de bons services de santé, l'éducation et l'appui social. Mais, dans de nombreux cas, les adolescents, qui souffrent de troubles de la santé mentale, consomment des drogues ou ont des problèmes de nutrition, ne peuvent pas obtenir les services essentiels de prévention et de soins, soit parce qu'ils n'existent pas, soit parce qu'ils ne les connaissent pas.

De plus, de nombreux comportements ayant des répercussions sur la santé à un stade ultérieur de la vie, comme la sédentarité, la mauvaise alimentation ou les comportements sexuels à risque, commencent à l'adolescence.

«Les adolescents ont été complètement absents des plans nationaux pour la santé pendant des décennies», déplore le Dr Flavia Bustreo, sous-directeur général à l'OMS. «Des investissements relativement faibles, axés sur les adolescents, permettront de former des adultes en bonne santé et autonomes qui prospèrent et apportent une contribution positive à leurs communautés, mais aussi d'avoir des générations futures en meilleure santé, avec d'énormes bénéfices à la clé».

Le rapport comporte également une gamme d'interventions, allant de la législation sur la ceinture de sécurité à l'éducation sexuelle complète, que les pays peuvent entreprendre pour améliorer leur santé et leur bien-être et pour obtenir une baisse spectaculaire du nombre des décès évitables.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.