Société

Italie : Près de 2.900 migrants secourus jeudi au large de la Libye

Publié par DKnews le 19-05-2017, 15h52 | 6
|

Près de 2.900 migrants ont été sauvés jeudi en Méditerranée, dont 2.300 d'entre eux faisaient route vers l'Italie et près de 580 ont été reconduits en Libye, ont annoncé les gardes-côtes italiens et libyens.

Dans les eaux internationales au large des côtes libyennes, les gardes-côtes italiens ont annoncé avoir coordonné le secours de 2.300 migrants embarqués sur dix barques en bois et 12 canots pneumatiques. Ils ont été pris en charge par des navires des gardes-côtes italiens, de l'opération navale européenne Sophia et d'ONG.

Médecins sans frontières a ainsi diffusé des images de centaines de migrants épuisés et soulagés sur le pont de son navire Prudence, qui faisait route vers Augusta, en Sicile, avec 743 passagers. Parmi eux, 78 femmes et 55 jeunes enfants, le plus petit âgé de six semaines.

Deux autres embarcations parties de Libye n'ont cependant pas atteint les eaux internationales. Au large de Sabratah, à 70 km à l'ouest de Tripoli, 463 migrants ont été secourus à bord d'une embarcation en bois dont le moteur était tombé en panne, à annoncé le général Ayoub Kacem, porte-parole de la marine libyenne.

Au large de Garaboulli, à 60 km à l'est de la capitale, les gardes-côtes libyens ont secouru 120 personnes originaires d'Afrique sub-saharienne, à la dérive après que des hommes armés ont volé le moteur de leur canot.

Depuis le début de l'année, l'Italie a vu arriver plus de 45.700 migrants sur ses côtes, soit une hausse de plus de 30% par rapport à la même période l'année dernière, selon un bilan du ministère de l'Intérieur qui ne prend pas en compte les migrants secourus jeudi. Mais au moins 1.229 personnes ont trouvé la mort cette année au large de la Libye, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), soit une pour 39 personnes secourues.

La Marine libyenne appelle à accélérer le rythme de rapatriement des migrants interceptés ou secourus en Méditerranée

Un officier de la Marine libyenne a appelé jeudi la communauté internationale à accélérer le rythme de rapatriement des migrants interceptés ou secourus en Méditerranée et refoulés vers la Libye. En effet, les migrants interceptés ou sauvés par les gardes-côtes libyens sont souvent détenus dans des centres de rétention en attendant leur rapatriement.

Jeudi encore, 120 migrants originaires d'Afrique sub-saharienne, dont 11 femmes et quatre enfants ont été sauvés par les gardes-côtes libyens au large de Garaboulli, à 60 km à l'est de Tripoli, après avoir été dépouillés du moteur de leur canot pneumatique par un groupe armé.

A l'ouest de la capitale, 463 migrants, dont 27 femmes et huit enfants, à bord d'une embarcation en bois, ont été secourus au large de la ville de Sabratah (70 km à l'ouest de Tripoli), a indiqué pour sa part le général Ayoub Kacem, porte-parole de la Marine libyenne.

«Les migrants, dont le moteur de l'embarcation était en panne, sont originaires de Syrie, Maroc, Tunisie, Soudan, Egypte, Ghana et Bangladesh», a-t-il précisé.

Les passeurs de migrants clandestins profitent de la situation qui règne en Libye depuis la chute de l'ancien régime en 2011. La plupart des départs ont lieu depuis l'ouest du pays, à destination de l'Italie située à 300 kilomètres.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.