Culture

La pièce de théâtre «Keddab.com» présentée à Alger : Lorsque la technologie devient un moyen à des pratiques malveillantes

Publié par DKnews le 19-05-2017, 16h03 | 16
|

La générale de la pièce de théâtre «Keddab.com», une mise en garde contre les méfaits de la technologie lorsqu'elle devient un moyen à des pratiques malveillantes, a été présentée en Tamazight jeudi soir à Alger, puisant ses formes du genre comique, devant un public peu nombreux.
Mis en scène par Linda Sellam sur un texte de Mourad Snoussi, traduit en Tamazight par Mohamed Yergui, le spectacle déroulé en 60 mn à la salle El Mouggar, aborde dans le rire et la dérision, une relation conjugale en souffrance, rendue par une femme, «Habbouba», qui a cédé au doute et à la suspicion, car son mari irresponsable et infidèle, entretient plusieurs relations extra-conjugales à travers les réseaux sociaux et les nombreux appels téléphoniques qu'il reçoit régulièrement.

Croyant échapper à la vigilance de son épouse, campée par Nassima Adnane, le mari, rendu par Mohamed Ferchouli, a oublié que «Habbouba» était universitaire et diplômée en informatique...
Dans une scénographie minimaliste, £uvre de Habbel Boukhari, où l'intérieur d'une maison est représenté par une table, deux chaises et une simple façade de mur sur laquelle étaient accrochés les portraits du couple en costumes de cérémonie et ceux de leurs mères respectives, les comédiens ont bien exploité les espaces et porté le texte écrit dans des dialogues directs, entretenant la dualité et l`intrigue dans un rythme ascendant et soutenu.

La bande son, faite d'ambiances festives et de quelques bruitages d'identifiants sonores de messagerie et de sonneries téléphoniques, a judicieusement permis la mise en situation du spectacle qui devait également être bien servi par un éclairage travaillé, si ce n'est une malencontreuse interruption subite de courant qui a plongé la salle dans le noir durant une vingtaine de minutes, incitant les spectateurs présents à éclairer la scène avec leurs téléphones portables. 

«Merci au public qui nous a vraiment encouragé à poursuivre le spectacle !», a réagi le duo de comédiens à l'issue de la représentation.  Rappelant la nécessité de l'entente dans le couple, Nassima Adnane et Mohamed Ferchouli, à la modeste expérience issue essentiellement du théâtre pour enfants, ont brillamment servi le spectacle, se donnant mutuellement la réplique dans des échanges contradictoires aux humeurs coléreuses, appuyés par des déplacements énergiques aux pas décidés.

Par son professionnalisme que le monde du 4e art lui reconnaît, Linda Sellam a su traduire la densité du texte, aux exigences multiples, par une conception taillée sur-mesure et une direction d'acteur des plus concluantes, au plaisir d'un public conquis qui a savouré chaque instant du spectacle dans la délectation, applaudissant longtemps les comédiens.

Produite par la Coopérative culturelle et artistique «Les Nomades», en collaboration avec le Théâtre régional Malek-Bouguermouh de Bejaïa, la pièce de théâtre «Keddab.com», a été programmée pour une représentation unique.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.