Monde

69e anniversaire de la Nakba : Le peuple palestinien attaché au droit au retour

Publié par DKnews le 19-05-2017, 16h41 | 20
|

L'ambassadeur de l'Etat de Palestine, Louai Aissa, a mis en exergue, à l'occasion du 69e anniversaire de la Nakba, l'attachement du peuple palestinien au droit au retour à leur pays qu'il ont dû quitter en 1948 en raison des politiques de répression de l'occupation israélienne.

Dans une allocution jeudi au siège de l'ambassade palestinienne à Alger, M. Louai a appelé à «l'unité palestinienne et à la cohésion pour concrétiser les droits légitimes du peuple palestinien spoliés par l'occupation israélienne».

Le diplomate palestinien a mis en avant la lutte constante des Palestiniens pour le droit au retour, précisant que les réfugiés et les forces vives de la société palestinienne adressent en ce jour un message à la communauté internationale et aux organisations onusiennes dans lequel il expriment la forte volonté du peuple palestinien à lutter pour son droit au retour et ses droits légitimes de manière à recouvrer la place qui lui sied parmi les nations.

«Cette triste commémoration qui se renouvelle chaque année dans un contexte marqué par des évènements tragiques, coïncide cette années avec la grève de la faim de nos vaillants prisonniers», (31e jours) pour la défense des droits légitimes garantis par les chartes humanitaires», a déclaré l'ambassadeur palestinien.

Il a appelé dans ce sens à une prise de conscience internationale à l'effet d'appliquer la légalité internationale en exerçant des pressions sur l'occupation israélienne qui n'a montré jusqu'à présent aucune volonté de satisfaire les moindres revendications des détenus en grève de la faim qui vivent des conditions difficiles dans les geôles israéliennes. Sur 6.500 détenus palestiniens, 1.800 ont rejoint le mouvement de grève, dont l'une des figures de la lutte dans les prisons israéliennes, Merouane Al Berghouti.

M. Louai Aissa a salué le rôle de l'Algérie en faveur de la cause palestinienne au sein des fora internationaux, soulignant qu'elle a toujours soutenu la Palestine à travers sa politique et sa diplomatie.

L'ambassadeur palestinien s'est félicité du rôle pionnier de l'Algérie dans son soutien à la cause palestinienne dans les foras internationaux, soulignant que l'Algérie «a toujours soutenu la Palestine grâce à ces engagements constants tant politiques que diplomatiques».

Lors de son allocution à l'occasion de la commémoration de la Nakba, le vice-ambassadeur palestinien, bachir Abou Hateb a déclaré que «69 ans après le Nakba, six millions de Palestiniens sont des réfugiés et figurent sur les registres de l'ONU et les agences de l'UNRWA.... c'est la Nakba qui a frappé tout un peuple vulnérable, mais nous combattons et luttons, résistants nous sommes, attachés à nos droits légaux ... notre droit pour l'indépendance et l''édification d'un Etat palestinien avec El Qods pour capitale».

Les statistiques de 2008 tablent sur 1,78 millions de réfugiés palestiniens résidents dans les pays arabes, soit 16,3 % de l'ensemble des Palestiniens dans le monde dont la majorité établie au Liban, en Syrie, en Egypte et dans les pays du Golfe.

Quant au résidents à l'étranger, ils représentent environ 618.000 réfugiés, soit 5,7 % de l'ensemble des Palestiniens dans le monde, dont la majorité vive aux Etats Unies, en Amérique latine et dans les pays de l'UE. Vers la fin 2009, le nombre de réfugiés palestiniens en Cisjordanie est estimé à environ 749.000 réfugiés, soit 30,2 % de l'ensemble de la population en Cisjordanie estimée à 2.48 millions d'habitans, tandis que le nombre de réfugiés ayant rejoint la bande de Gaza en 1948 avait atteint 200.000 réfugiés et 1.11 millions fin 2009, soit 69,5 % de l'ensemble de la population de la bande, estimée à environ 1.51 millions d'habitants.

Selon les estimations du Bureau central palestinien de statistiques (PCBS), sur un total de 10.9 millions de Palestiniens à l'intérieur et à l'extérieur du pays, il y a 7.5 millions de réfugiés, soit 57 % de l'ensemble de la population palestinienne.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.