Economie

Selon le ministre délégué chargé de l'Economie numérique et de la modernisation des systèmes financiers, M.Boudiaf : «Création prochaine d'une entreprise chargée de l'extension du réseau du paiement électronique

Publié par DKnews le 19-05-2017, 17h13 | 35
|

Le système monétique algérien sera renforcé par  la création, en juin prochain, d'une entreprise interbancaire chargée de  l'extension et du développement du réseau du e-paiement en Algérie, a  annoncé jeudi à Alger le ministre délégué chargé de l'Economie numérique et  de la modernisation des systèmes financiers, Mouatassem Boudiaf.

Baptisée "filiale interbancaire monétique", cette nouvelle entité aura  pour principale mission de commercialiser et d'installer les terminaux de  paiement électronique (TPE) au niveau des commerces et des entreprises  économiques et d'assurer les prestations nécessaires à ce service, a précisé M. Boudiaf à la presse en marge du lancement d'une formation  monétique à distance au profit du personnel des banques et d'Algérie Poste.

Dans une deuxième phase, cette entreprise s'occupera aussi de la  conception de logiciels et de plateformes d'information au profit de la  communauté bancaire, a-t-il ajouté.

La création de cette entreprise interbancaire, qui s'ajoute au Groupement  d'intérêt économique de monétique (GIE monétique) et la Société  d'automatisation des  transactions interbancaires et de monétique (Satim),  intervient dans le cadre des efforts du secteur financier pour élargir  l'utilisation des outils de paiement électronique en Algérie.

"Le système interbancaire sera complet avec trois entreprises  interbancaires à savoir le GIE Monétique chargé de la régulation, la Satim  chargée des aspects technologiques et techniques et cette nouvelle entité  qui s'occupera de l'aspect commercial", selon M. Boudiaf.

Concernant le lancement d'une plateforme de formation électronique au  profit des employés des banques et d'Algérie Poste, il est à relever que  cette formation a été initiée par le GIE Monétique et l'Institut de la  formation bancaire (IFB) en collaboration avec le bureau français "HTS  Expert consulting/Paris", spécialisé dans la sécurisation des systèmes  informatiques et les systèmes de paiement électronique.

Ce bureau français a développé pour le compte de l'IFB une plateforme de  formation à distance, "e-learning", composée d'environ 50 modules relatifs  à la monétique. Pour rappel, un protocole d'accord a été signé en mars 2016 entre la GIE  Monétique et l'IFB pour la prise en charge de cette formation, et ce, en  partenariat avec HTS.

En effet, expliquent les organisateurs de cette formation, le plan de  développement du paiement par carte interbancaire établi par le GIE  Monétique relève l'importance du capital humain dans la réussite de ce  projet. Les banques et Algérie Poste ont manifesté une forte adhésion pour la  réussite de cette formation à travers l'inscription de plus de 6.000 de  leurs collaborateurs à former sur une durée de trois (3) ans.

Créé en juin 2014 par les banques commerciales, activant en Algérie, et  Algérie Poste, le GIE Monétique assure la diffusion, la formation ainsi que  la normalisation du système monétique.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.