Coopération

Selon le consul général d’Algérie à Lille, Rachid Belbaki : «Le secteur privé, un atout essentiel dans la diversification de l’économie algérienne »

Publié par DKnews le 19-05-2017, 17h54 | 46
|

Le secteur privé constitue un atout essentiel dans la diversification de l’économie algérienne, a affirmé jeudi à Valenciennes le consul général d’Algérie à Lille, Rachid Belbaki soulignant que l’entreprise privée est le principal pourvoyeur d’emplois en Algérie.

Le secteur privé constitue un atout essentiel pour la diversification de l’économie algérienne.
Grâce à ses capacités dynamiques d’entraînement, il participe désormais à la recomposition du champ économique et social et de l’environnement administratif et partenarial , a expliqué le consul général dans son intervention introductive à deux tables-rondes sur l’Algérie, organisées en marge du salon multisectoriel Made In Hainaut , ouvert jeudi sur le site minier de Wallers Arenberg à Valenciennes, au nord de la France, au cours duquel l’Algérie est à l’honneur.  Il a indiqué que l’entreprise privée dynamique , en expansion rapide , est le principal pourvoyeur d’emplois et est, a-t-il précisé, à l’origine de 85% de la valeur ajoutée dans les branches hors hydrocarbures.

Elle joue un rôle décisif dans la conjoncture actuelle grâce à son dynamisme et sa capacité d’adaptation , a-t-il affirmé dans son intervention sur l’économie algérienne et les perspectives de développement.

D’emblée, il a énuméré les atouts économiques de l’Algérie, en insistant sur son positionnement géographique, son grand potentiel agricole, sa base industrielle large et diversifiée jouissant d’un important patrimoine foncier sous forme de zones industrielles et de zones d’activité mises à la disposition des investisseurs étrangers et locaux.

Rachid Belbaki a explicité brièvement la politique de diversification économique menée par le gouvernement.  Afin de diversifier son économie, le gouvernement algérien entend développer les énergies renouvelables et lancer massivement 18 filières industrielles, relancer l’industrie et stimuler l’emploi , a-t-il soutenu, précisant aux nombreux chefs d’entreprises françaises présents à la rencontre, que cette politique de diversification concerne également les secteurs à forte valeur ajoutée , tels que l’agro-industrie, les services ainsi que l’économie numérique et celle du savoir En parallèle, a-t-il fait constater, l’Algérie poursuit également une politique de développement territorial dans une perspective d’intégration africaine en s’appuyant sur l’amélioration de l’infrastructure et le développement des capacités d’innovation et d’attractivité des territoires , évoquant dans ce sens les importants investissements publics dans les infrastructures, notamment dans les secteurs du transport (routier, ferroviaire, aérien et maritime), de l’eau et de l’électricité.

Il a considéré que les grands chantiers d’infrastructure, réalisés ou programmés, ouvrent des perspectives nouvelles pour les entreprises algériennes avec celles de tout le continent africain qui doivent contribuer substantiellement au mouvement d’intégration régionale en Afrique .

Par ailleurs, le consul général a indiqué que parmi les perspectives de développement de l’économie algérienne figurent l’institutionnalisation du changement en révisant le statut et la composition du comité Doing Business, l’accélération de la création d’entreprises en simplifiant la charge administrative afin de réduite au maximum les coûts de transaction, le développement des start-ups et la réforme du système bancaire avec l’élimination des anomalies et le développement des marchés de capitaux. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.