Hi-Tech

Espace : Décollage d'Ariane 5 avec deux satellites de télécommunication

Publié par DKnews le 03-06-2017, 16h51 | 21
|

Une fusée Ariane 5 a décollé jeudi du Centre spatial guyanais de Kourou à 23H45 GMT (20H45 locales) avec deux satellites de télécommunication pour les opérateurs ViaSat Inc. et Eutelsat.
Le lanceur lourd européen s'est arraché du sol dès le début de la fenêtre de tir possible avant de laisser sa longue trainée blanche dans la nuit guyanaise.

Initialement programmé le 25 avril, le lancement avait été retardé de plus d'un mois en raison du récent conflit social en Guyane. La mission d'Ariane vise à placer sur orbite deux satellites de télécommunications, ViaSat-2 de la société ViaSat Inc.

et Eutelsat 172B pour l'opérateur Eutelsat. Un peu plus de 29 minutes après son décollage, Ariane doit se séparer du satellite ViaSat-2.

Construit par Boeing en Californie, ViaSat-2 est le premier satellite à être lancé par Arianespace pour ViaSat Inc.

D'une durée de vie estimée à plus de 14 ans, il doit permettre de pratiquement doubler les capacités des services haut débit de l'opérateur américain.

Sa couverture concernera l'Amérique du Nord, le Mexique et l'Amérique centrale, de l'Alaska jusqu'au sud du Panama et des îles Hawaï aux Caraïbes ainsi que les routes aéronautiques et maritimes de l'Océan Atlantique entre l'Amérique du Nord et l'Europe.

Un peu plus de 41 minutes après le décollage, le lanceur doit se séparer d'Eutelsat 172B, construit par Airbus Defence and Space. Il s'agit du premier satellite de télécommunications de forte puissance tout électrique fabriqué en Europe.

Il couvrira la zone Asie-Pacifique, sur terre comme sur mer, de l'Alaska à l'Australie.
Sa durée de vie est estimée supérieure à 15 ans.

Il s'agit du sixième tir de l'année pour Arianespace, la société qui commercialise les lancements. Et du troisième lancement d'une Ariane 5 en 2017. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.