Histoire

Association nationale des anciens combattants du Moyen-Orient : Des héros en quête de reconnaissance

Publié par R.R. le 30-07-2017, 17h20 | 74
|

L’Association nationale des anciens combattants du Moyen-Orient (ANACMO), a tenu jeudi dernier à la salle des conférences de l’APC des Eucalyptus, la 3e session de son Conseil national, consacrée cette fois-ci, à l’évaluation des activités de l’association et à la préparation du nouveau plan d’action pour l’année en cours.

Ils étaient plus de 25 000 combattants algériens à se succéder sur la ligne de front entre 1967 et 1973 lors des deux guerres au Moyen-Orient. Faisant preuve de bravoure, de courage et de détermination lors des confrontations, les forces de l’Armée nationale populaire (ANP), qui ont remporté de brillantes victoires sur les champs de bataille, sont revenues au pays après la guerre avec le sentiment du devoir accompli.  

Les vétérans de ces guerres, qui ont fait honneur à l’Algérie, se sont constitués en association depuis plus de deux ans, afin de faire valoir leurs droits auprès des autoritées concernées.

D’après le fondateur et porte-parole de l’ANACMO, M. Caid Salah, les efforts déployés par les membres de l’association commencent à porter leurs fruits. Depuis janvier 2015, les combattants ayant participé à ces deux guerres bénéficient d’un statut, celui d’anciens combattants du Moyen-Orient, d’un certificat honorifique qui atteste de leur participation à ces guerres, ainsi que d’une médaille  de participation de l’Armée nationale populaire aux guerres du Moyen-Orient 1967 et 1973.

«Nous remercions profondément le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, qui est un fervent défenseur de la cause palestinienne, pour cette reconnaissance» a déclaré le porte-parole de l’ANACMO en marge des travaux du Conseil national de l’association.

«Aujourd’hui il nous reste à traiter trois requêtes. L’attribution de la qualité de moudjahid aux  hommes ayants pris part pendant un mois et un jour à ces guerres, et la qualité de chahid pour les martyrs qui sont tombé sur le champ d’honneur. L’attribution d’une pension de retraite pour les anciens combattants ou bien les verser pour les ayants droit.

  Soumettre les participants à ces guerres à des médecins pour leur permettre de bénéficier d’une pension, selon le cas» a ajouté M. Caïd.

Pour se faire entendre, les membres de l’association comptent organiser une série de rencontres et intensifier le travail de proximité pour faire connaitre leur cause du grand public. «La rencontre d’aujourd’hui a été un moment de grande émotion. Elle nous a permis de rencontrer d’anciens camarades qu’on n’avait pas vu depuis 48 ans.

Je profite de cette occasion pour remercier le Président de la République qui nous a accordé la reconnaissance de la qualité d’anciens combattants. Certes, il reste quelques insuffisances qu’on tâchera de régler par le dialogue et de la manière la plus civilisée», a déclaré M. Ben Azouz, membre du Conseil national de l’association et ancien colonel au sein de l’ANP.   

A l’issue de la réunion, des attestations ont été remises à plusieurs anciens combattants, au représentant de la Sûreté nationale ainsi qu’au président de l’APC des Eucalyptus pour avoir mis à la disposition de l’association tous les moyens nécessaires pour l’organisation de cet évènement.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.