Culture

Tizi Ouzou : Une vingtaine de tisseuses à la 10e édition de la fête du tapis d'Aït Hichem du 17 au 21 août

Publié par DKnews le 05-08-2017, 16h23 | 17
|

Une vingtaine de tisseuses du village d'Ath Hichem relevant de la commune d'Aït Yahia dans la daïra de Aïn El Hammam animeront du 17 au 21 août prochain la 10ème édition de la fête du tapis, a-t-on appris samedi de la présidente de l'association des femmes tisseuses pour la sauvegarde et la promotion du tapis d'Aït Hichem Azetta .

Une édition exceptionnelle, selon Taous Aït Ouazou, puisqu'elle marquera le retour de la fête vers sa terre natale après avoir été délocalisée depuis 2014 vers la maison de la culture de la ville de Tizi Ouzou.

En plus des femmes tisseuses des Aït Hichem qui continuent à perpétuer cet héritage artisanal malgré les difficultés, ce rendez-vous sera marqué par la présence de tapissiers et tapissières issus des wilayas de Ghardaïa, Tipasa et Khenchela et probablement Biskra, a-t-elle précisé.

L'objectif principal de la manifestation est la préservation et la promotion du métier du tapis qui fait la fierté des Aït Hichem, ce village qui culmine sur 1200 m d'altitude en bas du Djurdjura et qui s'accroche en dépit des aléas de la modernisation et de développement industriel à son artisanat traditionnel du tapis, a affirmé l'organisatrice, tisseuse de son état.

Dans cette région de la Kabylie, les femmes transmettent ce savoir-faire artisanal à leur progéniture non pas pour en faire une source de revenus mais plutôt pour le préserver de la disparition et le maintenir en tant que patrimoine matériel témoin d'une civilisation enracinée dans le temps.

A quelques jours du coup d'envoi officiel de la fête, les citoyens du village sont à pied d'£uvre pour mettre en place toutes les conditions nécessaires au bon déroulement de l'évènement et l'accueil des participants et des visiteurs, a indiqué Mme Aït Ouazou.

Le tapis ne sera pas le seul métier de l'artisanat présent à Aït Hichem puisque les organisateurs ont prévu des stands d'exposition pour la robe kabyle traditionnelle, le bijou, la poterie et la broderie, a-t-elle affirmé.

Le programme comportera également des conférences sur l'estampillage du tapis, l'artisanat traditionnel au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou, ainsi que des portes ouvertes sur les dispositifs d'aide la création de l'emploi ANSEJ et ANGEM, a-t-elle souligné, citant aussi du chant, des chorales et des représentations théâtrales.

La 10ème édition de la fête du tapis sera, par ailleurs, une occasion de débattre des problèmes rencontrés par les tisseuses à l'instar de manque de la matière première, l'absence d'un lieu consacré à l'estampillage du tapis et l'inexistence d'un espace commercial dédié à la vente de ce produit artisanal au niveau du village d'Aït Hichem, a-t-elle précisé.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.