Santé

Soudan du Sud : Le choléra fait 328 morts en moins de deux mois

Publié par DKnews le 09-08-2017, 16h41 | 14
|

Au moins 328 personnes sont mortes du choléra au Soudan du Sud depuis en moins de deux mois, a annoncé mardi l'agence de migration de l'ONU.

Beldina Gikundi, responsable d'urgence sanitaire des migrations de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) au Soudan du Sud a déclaré que les réponses rapides sont essentielles pour freiner l'épidémie de choléra qui a frappé le pays depuis plus d'un an et qui a fait 328 morts depuis le 18 juin dernier .

"Dans un pays avec un déplacement massif et de graves niveaux d'insécurité alimentaire, l'effet de l'épidémie de choléra persistante sur la santé des populations vulnérables est grave", a souligné M. Gikundi dans un communiqué publié à Juba.

L'agence de l'OIM a affirmé que l'épidémie de choléra a déjà aggravé les besoins humanitaires. Environ quatre millions de personnes ont été déplacées par le conflit qui a éclaté en décembre 2013.

Selon l'OIM, plus de 18.000 cas de choléra ont été signalés au Soudan du Sud, notant que les équipes de santé et d'eau, d'assainissement et d'hygiène (WASH) continuent de répondre à l'épidémie par la gestion des cas et des mesures préventives à travers le pays.

Les épidémies de maladies sont particulièrement dangereuses pour les populations déplacées et vulnérables, telles que les enfants de moins de cinq ans, qui représentent plus d'un cas de choléra sur cinq signalés en 2017.

"Alors que nous avons vu que l'épidémie continue même pendant la saison sèche en 2017, nous prévoyons de voir la tendance persister pendant toute la saison des pluies, ce qui rend jusqu'à 60% du pays inaccessible par voie routière", a précisé le communiqué de l'OIM. "Des réponses soutenues et souples sont essentielles pour endiguer la transmission continue de la maladie dans ce contexte extrêmement difficile", est-il ajouté.

L'OIM a expliqué que son équipe a réparé 84 forages, distribué des kits de réponse au choléra à plus de 2.600 ménages, et effectué la surveillance et le traitement de la qualité de l'eau dans les points d'eau lors des séances de promotion de l'hygiène.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.