Coopération

Algérie - Hongrie : Réactiver le rôle du groupe parlementaire d'amitié

Publié par DK News le 09-08-2017, 20h47 | 2
|

Le président de la Commission des affaires étrangères, de la coopération et de la communauté à l'Assemblée populaire nationale (APN), Abdelhamid Si Afif, a mis l'accent sur la nécessité de réactiver "le rôle du groupe parlementaire d'amitié algéro-hongroise et de renforcer le dialogue entre parlementaires et l'échange de visites en vue de rapprocher les vues sur les questions d'intérêt commun, indique mardi l'APN dans un communiqué.

Lors de l'audience qu'il a accordée à l'ambassadeur de la Hongrie en Algérie, Mme. Helga Katalin Pritz, M. Si Anif a rappelé es "bonnes" relations historiques qui lient les deux pays depuis des décennies,soulignant l'attachement constant de l'Algérie de "hisser" les relations bilatérales à "un haut" niveau de coopération au mieux des intérêts des deux pays et peuples dans différents domaines.

A cet effet, il a appelé à donner "une impulsion à la diplomatie parlementaire" à travers l'activation du rôle du groupe parlementaire d'amitié, le renforcement du dialogue entre parlementaires et l'échange de visites pour rapprocher les vues sur les questions d'intérêt commun et les moyens de les promouvoir.

Lors de cette audience, M. Si Afif a donné un aperçu de la nouvelle composition de l'APN dans sa 8ème législature évoquant les réformes politiques, économiques et sociales initiées par l'Algérie sous la sage conduite de son excellence le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, lesquelles ont permis à l'Algérie d'occuper une place pionnière dans plusieurs domaines, soulignant notamment l'expérience "avant-gardiste" de l'Algérie en matière de consolidation des droits politiques et d'accés de la femme à une place de choix.

De son côté, l'ambassadeur de la Hongrie a mis en avant la volonté de son pays de promouvoir sa coopération, dans tous les domaines, avec l'Algérie en tat que pays "ami et partenaire stratégique" auquel la Hongrie accorde un grand intérêt au vu de son poids et sa place, saluant le rôle important de l'Alégeie dans la préservation de la sécurité et de la stabilité dans le Maghreb arabe, la région du Sahel et le bassin de la Méditerranée.

Les défis auxquels font face tous les pays de la région requièrent une grande coordination et collaboration entre les deux pays, a-t-elle estimé.

La diplomate hongroise a valorisé de rôle diplomatique parlementaire dans "la promotion des relations" entre les peuples et les nations eu égard à sa flexibilité et ses avantages, appelant les parlementaires des deux pays à intensifier l'échange et les visites et a tracé des programmes communs.

Elle s'est félicité également de l'évolution des relations entre la Hongrie et l'Algérie, estimant qu'elles doivent tre renforcées davantage à l'avenir. Elle a exprimé en fin l'attachement de son pays à "développer et accroître" la coopération bilatérale avec l'Algérie pour englober d'autres domaines.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.