Coopération

Algérie - Bahreïn : M. Messahel s'entretient à Manama avec son homologue bahreïni Khaled Ben Ahmed Al-Khalifa

Publié par DK News le 11-08-2017, 21h00 | 1
|

Le ministre des Affaires étrangères Abdelkader Messahel s'est entretenu mercredi à Manama avec le ministre des Affaires étrangères bahreïni Khaled Ben Ahmed Al-Khalifa, indique un communiqué du ministère.

Les deux ministres ont passé en revue l'état de la coopération bilatérale, en mettant un accent particulier sur l'ensemble des opportunités de coopération qui s'offrent aux deux pays en vue de diversifier et de renforcer les relations qui lient l'Algérie et le Bahreïn, en particulier sur le plan économique et de l'investissement, ajoute la même source.

A ce titre, M. Messahel et son homologue bahreïni sont convenus, notamment, de mettre à profit les prochaines échéances inscrites à l'Agenda de la coopération bilatérale, notamment la prochaine session de la Commission mixte bilatérale, en vue de développer les échanges économiques entre les deux pays. S'agissant des questions régionales et internationales, M. Messahel et M. Khaled Ben Ahmed ont, également, échangé leurs vues sur l'ensemble des dossiers qui interpellent le monde arabe. "Les échanges ont porté notamment sur la crise dans la région du Golfe, la situation en Libye, en Syrie et au Yémen ainsi que sur la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent", a précisé le communiqué. Sur ce plan, les deux ministres ont insisté sur la nécessité pour le monde arabe d'une "plus grande coordination et solidarité pour faire face à ces défis et à ces crises". Ils ont appelé, à cet égard, à une réforme de l'institution panarabe pour qu'elle "puisse se mettre au diapason des attentes des peuples arabes et contribuer au retour de la stabilité et de la sécurité dans la région", conclut le communiqué. M. Messahel est arrivé, mercredi, à Manama en provenance de Baghdad, pour un visite de travail au Bahreïn dans le cadre de sa tournée dans le monde arabe qu'il mène sur instruction du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Le chef de la diplomatie algérienne a été reçu mercredi par le Roi du Bahreïn, Hamed Ben Issa Al Khalifa, à qui il a remis un message "d'estime et de fraternité" du président Bouteflika.

 

M. Messahel reçu à Manama par le Vice-président du Conseil des ministres du Royaume de Bahreïn

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a été reçu jeudi à Manama par le Vice-président du Conseil des ministres du Royaume de Bahreïn, Khaled Ben Abdallah Al-Khalifa, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Cheikh Khaled Ben Abdallah a chargé M. Messahel de "transmettre les v£ux du Président du Conseil des ministres au Président de la République.

Il a également "loué la sagesse du Président de la République et a transmis ses félicitations pour le succès des élections parlementaires tenues en Algérie au mois de mai dernier", note la même source.

L'audience a porté sur "les relations bilatérales entre l'Algérie et le Bahreïn et les voies et moyens de leur renforcement, notamment dans les domaines économique et bancaire".

Les deux responsables ont souligné, à cet égard, "la nécessité de dynamiser" la coopération économique à travers la tenue de la prochaine session de la commission mixte avant la fin de l'année en cours". Abordant la situation dans la région, M. Messahel et Cheikh Khaled Ben Abdallah "ont procédé à un échange de vues sur la situation dans le monde arabe, la nécessité de favoriser le règlement des crises qui affectent les pays arabes par la voie du dialogue et de la réconciliation". Le Vice-président du Conseil des ministres du Royaume de Bahreïn "a fait part de son appréciation de l'expérience algérienne en matière de la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent", souligne la même source. A ce sujet, M. Messahel et Cheikh Khaled ben Abdallah "sont convenus de l'importance d'une action concertée au niveau du monde arabe afin de faire face aux crises et conflits qui menacent la stabilité de la région".

Les deux parties ont souligné, à cet effet, "l'impératif de la réforme de l'organisation panarabe pour relever les défis qui interpellent les Etats arabes", ajoute le communiqué.

L'audience s'est déroulée en présence du ministre des Affaires étrangères bahreïni.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.