Actualité

Immigration Clandestine : M. Bedoui, l’a annoncé à in Salah : «L'Algérie déterminée à prendre toutes les mesures légales pour préserver sa sécurité et sa stabilité»

Publié par DK News le 11-08-2017, 21h54 | 24
|

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Nouredine Bedoui, a indiqué jeudi, depuis In Salah, que l'Algérie est déterminée à prendre toutes les mesures légales en accord avec les chartes internationales pour "préserver la sécurité et la stabilité de ses frontières".

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Nouredine Bedoui, a indiqué jeudi, depuis In Salah, que l'Algérie est déterminée à prendre toutes les mesures légales en accord avec les chartes internationales pour "préserver la sécurité et la stabilité de ses frontières".

"Nous sommes déterminés à prendre toutes les mesures légales en conformité avec les chartes internationales pour la préservation de la sécurité et de la stabilité de l'Algérie et la protection de ses frontières", a indiqué M. Bedoui lors d'une réunion avec les cadres de cette wilaya déléguée, en réponse aux préoccupations des présidents d'APC quant à l'augmentation de l'immigration clandestine. M. Bedoui a rappelé que la commission nationale chargée du dossier "avait pris des mesures strictes en vue d'éradiquer les réseaux criminels qui se livrent au trafic et à l'exploitation des femmes et des enfants sur notre territoire, à des fins criminelles", soulignant que certains de ces criminels ont été arrêtés l'année dernière". "Nous continuerons dans ce sens avec plus de fermeté", a-t-il martelé. Il a en outre précisé que "ces groupes qui se trouvent au niveau des frontières avec le Niger et le Mali travaillent fort malheureusement avec des Algériens". "Toutes les mesures strictes seront prises pour venir à bout de ce phénomène et préserver notre sécurité et notre stabilité", a-t-il soutenu précisant que "cette démarche se fera en coordination avec le ministère des Affaires étrangères et ses homologues du Niger et du Mali et plusieurs autres pays africains".

 

«L'Etat accompagnera tous les citoyens victimes des catastrophes naturelles "en application des directives du président de la République"»

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a affirmé jeudi à In Salah, que l'Etat accompagnera tous les citoyens ayant été victimes des catastrophes naturelles, y compris les sinistrés des dernières pluies qui se sont abattues sur les wilayas du Sud, et ce "en application des directives du président de la République Abdelaziz Bouteflika". "L'Etat accompagnera toutes les victimes des catastrophes naturelles en application des directives du président de la République", a souligné M. Bedoui lors d'une réunion avec les cadres et les élus de la wilaya déléguée d'In Salah en présence du wali de Tamanrasset et des secrétaires généraux de différents départements ministériels, affirmant que "tous les sinistrés seront pris en charge". Rappelant que les pluies saisonnières qui ont touché certaines régions du Sud ont occasionné "des pertes humaines et des dégâts matériels".

M. Bedoui a présenté les condoléances du gouvernement aux familles des victimes. "L'Algérie est un Etat social et ne renoncera pas aux valeurs qu'il prône et sur lesquelles le président de la République insiste à chaque occasion", a précisé le ministre.

 

Des procédures juridiques "renforçant la décentralisation" dans les wilayas déléguées avant la fin de 2017

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a annoncé jeudi depuis la wilaya déléguée d’In Salah que son département présentera au Gouvernement, avant la fin de l'année en cours, des procédures "juridiques" en vue de "consacrer une véritable décentralisation dans la prise de décision" au niveau des wilayas déléguées.

Nous présenterons au Gouvernement, avant fin de 2017, plusieurs procédures juridiques en vue de "consacrer une véritable décentralisation dans la prise de décision" au niveau des wilayas déléguées" instituées en 2014, a déclaré M. Bedoui lors d'une rencontre avec les élus locaux de cette wilaya déléguée en présence du wali de Tamanrasset et nombre de secrétaires généraux de plusieurs département ministériels.

Qualifiant de "pertinente" la décision du Président de la République relative à la création des wilayas déléguées dans le Sud, le ministre a relevé "l'amélioration du cadre de vie du citoyen et des domaines de développement dans ces régions en dépit "de nombreux obstacles liées essentiellement à la persistance de la mentalité de centralisation à laquelle il faut mettre un terme".

"Actuellement en phase de transition, les wilayas déléguées seront promues en wilayas à part entière sur la base d'une évaluation effectuée par le ministère ", a-t-il fait savoir ajoutant que l'objectif de la création de telles wilayas est de rapprocher les différents services administratifs du citoyen et créer une dynamique de développement et d'investissement.

Dans ce sens, M. Bedoui a exhorté les responsables et les élus de ces wilaya à œuvrer à la concrétisation d'une dynamique économique et d'investissement en s'appuyant sur les capacités naturelles et ressources humaines dont elles recèlent notamment la catégorie des jeunes.

Lors d'une visite d'inspection au complexe sportif à Ain Salah, le ministre a appelé également à l'exploitation des structures sportives et celles destinées aux loisirs comme les piscines en partenariat avec les opérateurs privés suivant un cahier de charges "permettant" de recruter les diplômés universitaires issus de cette région.

 

L'Etat algérien assure la prise en charge sanitaire et sociale à tous les ressortissants étrangers présents sur son territoire

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement de territoire, Noureddine Bedoui, a affirmé jeudi à Tamanrasset que l'Etat algérien assurait une prise en charge sanitaire et sociale à tous les étrangers présents sur son territoire y compris les ressortissants africains venus en raison des guerres et des crises dans leurs pays.

"La prise en charge sanitaire et sociale de tout étranger vivant sur notre territoire national, y compris des ressortissants africains venus à cause des guerres et des crises, est pour nous une responsabilité, une tradition et une culture mais malheureusement des organisations criminelles se sont infiltrées parmi eux et nous devons les combattre" a déclaré M.

Bedoui lors de l'inauguration d'un établissement hospitalier mère-enfant dans la commune de Tamanrasset d'une capacité de 240 lits. Il a affirmé, dans le même contexte, que le Président de la République soutient que "la prise en charge de tout étranger vivant sur notre territoire national est de la responsabilité de l'Etat algérien, et ce jusqu'à son départ".

Par ailleurs et lors de l'inspection du projet de dédoublement de la route reliant l'aéroport à la ville de Tamanrasset, le ministre a plaidé pour "un partenariat entre les entreprises publiques en charge de la réalisation de projets de Travaux publics dans la wilaya et le secteur privé de la région".

M. Bedoui a inspecté, à la fin de sa visite, le projet du pôle urbain d'Inkouf où un exposé lui a été présenté sur le secteur de l'habitat et de l'urbanisme dans la wilaya, appelant à cette occasion à l'accélération de la cadence des travaux en vue de la distribution des logements à leurs bénéficiaires.

 

"Il n'existe aucun gel" des programmes de développement liés aux préoccupations quotidiennes du citoyen

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement de territoire, Noureddine Bedoui, a affirmé à Tamanrasset qu'il "n'existe aucun gel" des programmes de développement liés aux intérêts et préoccupations quotidiennes du citoyen.

"En application des directives du président de la République, Abdelaziz  Bouteflika, il n'existe aucun gel des programmes de développement qui  concernent les intérêts et les préoccupations quotidiennes du citoyen,  notamment dans le secteur de l'éducation nationale, le secteur de  l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, la formation et  l'enseignement professionnels, ainsi que les secteurs de santé, de  l'habitat, de l'urbanisme", a déclaré M.

Bedoui lors d'une réunion jeudi avec les cadres, les élus et les représentants de la société civile de la wilaya de Tamanrasset en présence des secrétaires généraux de différents départements ministériels.

"Les causes du retard de quelques projets de développement de la wilaya de Tamanrasset sont dus à la bureaucratie et autres au manque du sérieux et du travail de terrain des responsables chargés de suivre le déroulement de ces projets", a souligné le ministre.

Rappelant que sa visite à la wilaya de Tamanrasset et de la wilaya déléguée d’In Salah s'inscrit dans le cadre du suivi de l'exécution des programmes de développement et la prise en charge des préoccupations du citoyen, M. Bedoui a réaffirmé qu'en application des directives du président de la République, l'Etat assurera la prise en charge de toutes les victimes des catastrophes naturelles (incendies/inondations). En réponse à des préoccupations liées au développement de cette wilaya, M.  Bedoui a promis de "constituer un comité ministériel de suivi permanent des projets" qui sera composé, a-t-il-précisé, des secrétaires généraux des ministères de l'Intérieur et des Collectivités locales, du Transport et des Travaux publics, de la Santé, de l'Habitat et de l'Environnement".

Le ministre a également mis en exergue la nécessité de "dynamiser la machine économique" des wilaya du Sud par l'adoption d'"une méthode d'organisation de qualité".

S'agissant des préoccupations liées à la lutte contre l'immigration illégale, le ministre a souligné que "la loi algérienne est stricte et l'Etat utilisera tous les moyens afin de préserver la sécurité et la stabilité", ajoutant que l'Algérie lutte contre l'immigration illégale en coordination avec les pays voisins, et ce conformément aux lois et les législations internationales.

Par ailleurs, le ministre a affirmé que la prochaine rentrée sociale sera "régulière" dans tous les secteurs concernés.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.