Société

Agriculture : Les éleveurs éthiopiens alertent sur la situation qui aggrave la famine

Publié par DKnews le 12-08-2017, 15h54 | 14
|

Les exploitations des éleveurs de bétail éthiopiens ont été sévèrement touchées par la sécheresse, aggravant la famine dans le pays, alerte vendredi l'agence des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), qui lance un appel "urgent" aux dons.

"La sécheresse a considérablement affecté les moyens d'existence des éleveurs en endommageant les pâturages et en épuisant les sources d'eau, ce qui a entraîné de nombreux décès au sein du bétail ou encore des animaux tombant malades, en particulier dans le sud et le sud-est du pays", affirme la FAO dans un communiqué.

Elle souligne que les autres régions éthiopiennes se remettent lentement des sécheresses (provoquées par le phénomène climatique El Niño) survenues lors des précédentes saisons.
"Les éleveurs affectés par la sécheresse doivent faire face à une réduction de la production de lait, à des cas de malnutrition en hausse, à une baisse de leurs revenus et à un accès à l'alimentation extrêmement restreint", déplore la FAO.

Près de 8,5 millions de personnes, soit une personne sur 12 en Ethiopie, souffre de la faim, rappelle l'agence, qui souligne que "parmi elles, 3,3 millions vivent dans la région Somali" (est).

"Pour les familles qui dépendent du bétail, ces animaux peuvent faire toute la différence, entre mourir et survivre, en particulier pour les enfants, les femmes enceintes et celles qui allaitent pour qui le lait est une source vitale d'alimentation", alerte la FAO.

"Avec plus de deux millions d'animaux décédés jusqu'à présent, la FAO concentre ses efforts sur la fourniture d'une aide d'urgence aux communautés pastorales les plus vulnérables et ce, à travers des campagnes de vaccination animale, des traitements, de la nourriture et de l'eau mais aussi en réparant les points d'eau et en aidant à la production de fourrage et de nourriture".

De ce fait, la FAO "a besoin de 20 millions de dollars (16,9 millions d'euros, NDLR) de manière urgente entre août et décembre afin de venir en aide aux agriculteurs et éleveurs éthiopiens", en fournissant de la nourriture supplémentaire et de l'eau au bétail et en aidant à la production de fourrage.

La FAO espère ainsi protéger le bétail reproducteur afin de permettre aux familles affectées par la sécheresse de reconstruire leurs moyens d'existence.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.