Société

Brésil : Une héritière du Crédit Suisse fait don à Lula de 132.000 euros

Publié par DKnews le 12-08-2017, 15h54 | 10
|

Une héritière de la famille qui a fondé le Crédit Suisse va faire un don de 500.000 réais (132.000 euros) à l'ex-président brésilien Lula, dont les avoirs ont été gelés par la justice, a révélé le journal Folha de Sao Paulo.

Roberta Luchsinger, 32 ans, petite-fille d'un banquier suisse installé au Brésil, a prévu de mettre cette somme à disposition de Luiz Inacio Lula da Silva en espèces, mais aussi à travers le don d'objets de valeur. Parmi ces objets, une montre Rolex de 100.000 réais (26.000 euros) ou une robe Dolce&Gabanna estimée à 30.000 réais (8.000 euros), précise le journal.

Lula, icône de la gauche brésilienne, a eu plusieurs avoirs gelés sur décision du juge Moro, qui l'a condamné le mois dernier à neuf ans et six mois de prison pour corruption passive et blanchiment d'argent.

L'ex-président (2003-2010) est notamment accusé d'avoir reçu un triplex dans une station balnéaire en guise de pot-de-vin.

Lula, 71 ans, qui reste en liberté en attendant son jugement en appel, nie toutes les accusations en bloc et se dit victime d'un complot visant à l'empêcher de se présenter à l'élection présidentielle de 2018.

"En gelant les avoirs de Lula, le juge Moro tente de le neutraliser politiquement, mais aussi en tant que personne. Je vais faire ce don pour qu'il puisse utiliser cet argent selon ses besoins", a affirmé la riche héritière à Folha de Sao Paulo.

Membre du parti communiste brésilien (PCdoB), Roberta Luchsinger a révélé au quotidien qu'elle pensait elle aussi se lancer dans la politique, en se portant candidate pour un poste de députée de l'Etat de Sao Paulo.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.