Société

Syrie : 600.000 personnes sont rentrées chez elles depuis le début de l'année

Publié par DKnews le 12-08-2017, 15h55 | 6
|

Plus de 600.000 Syriens déplacés sont rentrés chez eux au cours des sept premiers mois de l'année 2017, a indiqué vendredi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Selon un rapport publié par l'OIM et ses partenaires, 84% des personnes qui sont rentrés chez elles avaient été déplacées en Syrie, les 16% restant étant revenus de Turquie, du Liban, de la Jordanie et de l'Iraq.

L'OIM et ses partenaires estiment que 27% des personnes qui ont décidées de rentrer chez elles l'ont fait pour protéger leurs biens, tandis que 25% ont évoqué l'amélioration de la situation économique dans leur région d'origine et 14% ont cité l'aggravation de la situation économique dans les régions où ils avaient trouvé refuge.

La moitié de tous les retours enregistrés en 2016 ont été effectués vers le gouvernorat d'Alep. Le rapport montre que des tendances similaires ont été observées dans les sept premiers mois de 2017.
L'étude de l'OIM et de ses partenaires montre également que 97% des personnes revenues dans leurs régions d'origine sont rentrées dans leurs foyers. Environ 83% et 80% des rapatriés ont déclaré avoir respectivement accès à de la nourriture et à des articles ménagers.

L'OIM souligne toutefois que seulement 41% des personnes rentrées ont accès à l'eau et 39% aux services de santé, en raison d'infrastructures sévèrement endommagées par le conflit.

Bien que les tendances aux retours augmentent, la Syrie continue de subir des taux de déplacement élevés. Les retours ont été principalement spontanés mais ils n'ont pas été nécessairement "volontaires, sûrs ou durables", a nuancé l'OIM.

En tant que tels, l'agence des Nations Unies pour les migrations considèrent que ces retours ne peuvent actuellement pas être considérés comme une solution durable.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.