Economie

Les cours du pétrole terminent en hausse à New York

Publié par DK News le 12-08-2017, 20h03 | 12
|

Les cours du pétrole coté à New York ont terminé la séance en légère hausse vendredi après un rapport mitigé de l'Agence internationale de l'Energie (AIE) sur le marché mondial et une petite progression du nombre de nouveaux puits aux Etats-Unis.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre, référence américaine du brut, a terminé à 48,82 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), prenant 23 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Le prix du baril, en repli à l'ouverture, s'est redressé en toute fin de séance après la diffusion des chiffres de l'entreprise Baker Hughes montrant que le nombre total de puits actifs aux Etats-Unis avait modestement progressé (+3) la semaine dernière à 768 puits.

La faiblesse de cette hausse "signifie que les compagnies qui effectuent ces forages réduisent leurs dépenses d'investissements pour 2017", a remarqué Andy Lipow de Lipow Oil Associates.

"Cela va peut-être freiner la croissance de la production américaine et aider à résorber un peu de l'offre en excès sur le marché".

L'AIE a diffusé vendredi un rapport mitigé sur le marché mondial du pétrole.

L'organisation a d'une part légèrement revu à la hausse vendredi sa prévision de croissance de la demande mondiale de pétrole pour 2017: elle anticipe désormais une progression de la demande de 1,5 million de barils par jour (mbj) à 97,6 mbj en moyenne sur l'année, soit 0,1 mbj de plus que lors de la précédente estimation en juillet.

Pour 2018 toutefois, la croissance devrait être un peu plus faible à 1,4 mbj (inchangé par rapport au mois dernier) pour atteindre 99 mbj.

Mais l'agence basée à Paris a aussi mis en avant le fait que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et d'autres pays partenaires (dont la Russie) ne respectaient pas complètement les quotas qu'ils se sont imposés.

Ces gros producteurs de brut ont en effet décidé fin 2016 de réduire leurs extractions jusqu'en mars 2018 pour limiter l'offre sur le marché mondial et tenter de redresser les prix du baril.

Selon l'AIE, le taux de conformité à ces exigences a reculé à 75% en juillet après 77% en juin.

Pour les pays hors-Opep, ce taux est de seulement 67%.

Ce rapport a confirmé la hausse de la production de l'Opep, déjà évoquée par le rapport mensuel du cartel publié la veille.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.