Actualité

Elections locales 2017 : Ould Abbès appelle les militants du FLN à sensibiliser sur l'importance de cette échéance et à focaliser sur les préoccupations des citoyens

Publié par DK News le 12-08-2017, 20h46 | 16
|

Le Secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbès , a appelé hier à Alger, les militants de son parti à mener des actions de sensibilisation autour de l'importance des prochaines élections locales et à mettre l'accent sur les préoccupations des citoyens à travers l'action de proximité.

Lors de sa réunion avec les secrétaires des mouhafadate et les présidents des commissions transitoires du FLN, M. Ould Abbès  a affirmé que les prochaines élections locales sont "un tournant important" dans l'histoire de l'Algérie, au regard, a-t-il dit, de " leur rôle à assurer la sécurité et la stabilité du pays".

A ce propos, il a ajouté avoir "donné des instructions fermes qui interdisent à tout responsable au sein du FLN d'aborder les présidentielles de 2019 et de mettre l'accent uniquement sur les préoccupations des citoyens, notamment dans les secteurs de l'éducation, la santé et le logement".

Abordant les dossiers de candidature des militants du FLN en prévision des prochaines élections locales, M. Ould Abbès a indiqué qu'ils sont "nombreux", rappelant à cet égard, les règles générales qui s'appliquent pour la sélection des candidats et qui sont contenues dans l'instruction N 12 adressée récemment aux secrétaires des mouhafadate et aux présidents des commissions transitoires.

Cette instruction renferme une série de conditions et de normes dans l'opération d'élaboration et de classement des listes de candidatures conformément aux statuts et au règlement intérieur du parti.

Outre la nécessité de se "conformer au programme du président de la République", ces critères exigent "l'ancienneté du militant, tout en étant souple à ce sujet à l'égard des catégories des jeunes et des femmes", ainsi que "les réalisations du candidat sur le terrain, la crédibilité, l'intégrité, l'enracinement dans les milieux populaires et la bonne réputation du candidat".

Le Secrétaire général du FLN estime que cette instruction permettra de "se tourner de nouveau vers la base et donner la parole aux militants", indiquant que le parti mobilisera "pas moins de 9 700 cadres au cours des prochaines élections locales". Lors de la conférence de presse tenue à l'issue de la réunion, M. Ould Abbès a réitéré son soutien au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui est, "le Chef du parti", a-t-il soutenu.

En réponse à une question sur ses rapports avec le Secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, M. Ould Abbès les qualifie de " bons", avant d'affirmer que le point commun entre les deux hommes politiques est "leur soutien au président de la République", ajoutant que le FLN "est ouvert à toutes les formations politiques".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.