Régions

Tizi Ouzou : Près de 11.000 nouveaux bacheliers affectés à l'université Mouloud Mammeri

Publié par DKnews le 13-08-2017, 15h48 | 15
|

Un total de 10.999 nouveaux bacheliers ont été affectés à l'université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou au terme de la première phase des préinscriptions universitaires qui se sont déroulés entre le 1 et le 05 août écoulé, a-t-on appris dimanche du vice-recteur chargé de la formation supérieure de graduation.

Alors que l'université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou avait tablé sur 12 000 nouveaux étudiants à la prochaine rentrée de septembre considérant le taux important de réussite au baccalauréat, les différentes facultés recevront finalement un nombre similaire à celui de l'année dernière, a précisé Hacène Mohalbi à l'APS.

Avec 1000 étudiants de moins par rapport à nos prévisions, l'université de Tizi Ouzou entamera l'année universitaire 2017 û 2018 dans de meilleures conditions, notamment en matière des capacités d'accueil disponible à travers nos facultés , a-t-il précisé.

Il a rappelé que l'université de Tizi Ouzou aura à gérer la rentrée universitaire sans les 2700 nouvelles places pédagogiques attendues au niveau du pôle universitaire de Tamda et dont la livraison a été retardée à cause des restrictions budgétaires et le non payement des entreprises réalisatrice.

Des efforts ont, toutefois, été consentis par les autorités locales de wilaya en vue d'aboutir à la livraison en septembre 2017 d'une partie du chantier (900 places sur ces 2700), a rassuré le vice-recteur, ce qui contribuera à coup sûr à réduire la pression sur les places pédagogiques et permettra aux étudiants d'entamer leur cursus universitaire dans des conditions acceptables. Sur les 2700 places pédagogiques en construction à Tamda, nous allons réceptionner 900 en septembre, ce qui nous permettra de démarrer l'année avec moins de charge en attendant la finalisation de la totalité du chantier , a-t-il souligné.

L'université de Tizi Ouzou compte également sur les quelques 6000 places pédagogiques qui seront libérées par les diplômés pour gérer les 11 000 nouveaux bacheliers qui rejoindront les différents départements à la prochaine rentrée, a-t-il affirmé, assurant que les responsables mettront tous les moyens possibles pour gérer ce flux d'étudiants en attendant le renforcement des infrastructures d'accueil.

M. Mohalbi a indiqué enfin que l'introduction des demandes de réaffectations auront lieu les 05 et le 06 septembre prochain au moment où la plate-forme d'hébergement sera ouverte du 16 au 18 pour les nouveaux bacheliers qui seront appelés à finaliser leurs inscriptions au niveau des départements universitaires entre le 10 et le 14 septembre 2017.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.